Être sorcier dans le Londres magique, c'est vraiment tranquille.
Sauf lorsque trois frères, les Bumblebee, décident de révolutionner le monde magique en proposant trois idées qui s'opposent : révéler les sorciers aux moldus, intégrer les créatures à la société, ou tout laisser en l'état en se méfiant bien des deux autres.

Du coup, tout le monde se sent un peu concerné, surtout lorsque des créatures, des hybrides, des sorciers étrangers et même des moldus débarquent dans le Londres magique pour avoir leur mot à dire ! En soi, ce n'est pas grave. Tout le monde continue sa petite vie, s'occupe de son quartier, son métier, sa petite vie amoureuse.
Mais à la fin, l'un des trois finira bien par être ministre, mais rien de tout ça ne vous empêchera de vivre votre vie extraordinaire dans le Londres magique !








S.A.U.M.O.N. ϟ 10
ligue des sorciers ϟ 10
l'unité ϟ 20

nés-moldus ϟ 04
sang mêlés ϟ 21
sang purs ϟ 01

femmes ϟ 16
hommes ϟ 24

créatures ϟ 05
hybrides ϟ 06

moldus ϟ 00
cracmols ϟ 03







Cassandre Ollivander ▬ fondatrice
absente ϟ (mp)
Tybalt Burgess ▬ fondatrice
présente ϟ (mp)
Chance Shamrock ▬ modérateur
présent ϟ (mp)
Shasandre Tyllus ▬ modérateur
absent ϟ (mp)
Laertes Harper ▬ modératrice
présente ϟ (mp)
Prince Solus ▬ modératrice
présente ϟ (mp)












3293
4371
3280




LE CHEF DE LA NOUVELLE BRIGADE RÉVÉLÉ


Le projet de Brigade de Surveillance des Créatures et des Hybrides mis-en-place par Ater Bumblebee semble sur le point de voir le jour. Le chef de cette nouvelle Brigade, qui était resté jusque là secret, vient de nous être révélé.
Il s'agit de Mercutio Burgess, trente-huit ans, ancien chef de la Brigade des Aurors. Mercutio Burgess est connu pour avoir perdu dix de ses hommes lors d'une mission d'infiltration qui a mal tourné. Lorsque nous avons tenté d'obtenir ses réactions par rapport à sa nouvelle nomination, il a refusé de répondre à nos questions. Il n'y a plus qu'à espérer que cette nouvelle Brigade ne subira pas le même sort que la précédente.

réagir à l'article ?


















 

Partagez|


Just smile and wave, boys | Alix

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas




avatar

Absynthe Bridgestone
Messages : 37
Date d'inscription : 28/07/2014



Message
08.02.15 0:16




❝ JUST SMILE AND WAVE, BOYS ! SMILE AND WAVE !
• feat. Alix Barthelemy •


 

Si on demandait à Absynthe comment il s'était retrouvé là, il dirait "je sais pas". Il y avait foule, pour une petite librairie paumée. Absynthe ignorait son existence avant d'en pousser la porte, lui-même poussé par un groupe de... pré-adolescentes, estima-t-il. Il était hyper doué pour estimer l'âge des jeunes depuis qu'il travaillait entouré de... jeunes. Repérer la crise d'adolescence de loin pouvait sauver des vies, c'est un infirmier pas doué qui vous le dit. À présent entouré de jeunes filles en fleur, de ménagères de moins de cinquante ans mais aussi de vieilles dames à l'air de couguar, Absynthe se serait senti un tout petit peu acculé si leur attention à toutes n'était pas rivée sur l'arrière de la boutique, où se déroulait une séance de dédicace peu ordinaire. Celle du lauréat 2015 du sourire le plus charmeur élu par Sorcière-Hebdo. Le journal organisait la séance et plusieurs de ses employés régulaient le flot de fans en délire – certaines savaient se tenir, mais honnêtement, on était pas loin du concert de Justin Bièrreaubeurre. Absynthe faisait la queue en croisant les bras et serrant les dents, derrière des femmes qui devaient avoir l'âge de sa mère et couinèrent en voyant le grand gagnant de plus près. Absynthe se cacha le visage, honteux pour elles, comme si sa mère se trouvait parmi elles. Ce qui n'était pas le cas. C'était pire.

– Ooooh Merlin, il est encore plus beau en vrai ! couina Gabrielle.

Gabrielle, sa petite sœur. La benjamine de la famille. Absynthe avait toujours cru que la côtoyer alors qu'elle était adolescente à Poudlard et lui infirmier serait le pire moment de sa vie, mais non. Gabrielle... Il lui jeta un coup d’œil alors qu'elle serrait contre elle le best-seller du gagnant, un certain "Gilles Roy Tocart", en sautillant sur ses petits pieds. Peut-être parce qu'elle n'était pas très grande et avait un visage angélique, avec ses cheveux crème et ses grands yeux bleus, mais Absynthe avait du mal à réaliser que Gabrielle n'avait plus douze ans. C'était la plus mignonne de sa fratrie. C'était un peu la petite poupée de la famille, la princesse chérie devant laquelle aucun individu Bridgestone mâle ne pouvait dire "non". Absynthe l'adorait. Vraiment. Mais ce jour-là, il aurait vraiment dû apprendre à dire "non, je ne t'accompagnerai pas à ta séance de dédicace débile pour un bellâtre qui écrit des romans à l'eau de rose".

– Hé... ça va être long on dirait. Y'a du monde, avança-t-il subtilement.
– Han tu m'étonnes, tout le monde veut voir Gilles. Ilétrobooo, s'extasia Gaby sans saisir le sous-entendu.

Absynthe laissa tomber la tentative de fuite et tenta de rester le plus digne possible alors que sa sœur lui tirait le bras en s'excitant sur le livre et la vie de ce type dont il n'avait jamais entendu le nom avant aujourd'hui.

– Si tu veux, je pourrais t'avoir un autographe aussi, sourit Gaby, à présent littéralement pendue à son bras.
– Heeee....

Comment te dire que ça ne m'intéresse absolument pas ? Elle haussa un sourcil :

– Tu te rends pas compte, ça vaudra des tas de gallions dans quelques années.
– Si tu le dis...

Elle resta silencieuse un moment, même si ça ne faisait aucune différence dans le brouhaha ambiant, avant de soupirer :

– Aaah, Gilles est trop sex !
– OK D'ACCORD tu sais quoi ? Je vais t'attendre là-bas, dans le coin... reviens me chercher quand tu auras fini, voilà. Amuses-toi bien !
– ABSYNTHE ! S'il te plaît, tu as promis ! s'écria Gaby en le ramenant vers elle.

Damn, c'est qu'elle s'accrochait ! La retraite stratégique du courageux grand frère est un échec. Tiens bon, soldat Bridgestone !

 
•••

 
code par Skank aka Achiavel sur Apple-Spring



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




avatar

Alix Barthelemy
Messages : 52
Date d'inscription : 30/08/2014
Age : 23



Message
15.02.15 0:20

Une journée comme une autre, ou presque. Comme d'habitude, Alix avait compté ses gallions et avait été très satisfaite de retrouver deux mornilles dans son canapé avant de mettre sa cape pour s'en aller travailler.
Aujourd'hui elle avait mis sa belle tenue de sorcier bleue nuit. Très coûteuse. Très très coûteuse. Des tissus qui devaient valoir sa cuisine entière. Elle eut une pensée pour ses parents qui avaient eu le temps de lui constituer une jolie garde robe sorcière pendant sa scolarité a Poudlard suffisamment conséquentes pour qu'elle n'ait pas a en racheter en pleine période de crise puisque désormais elle était indépendante.
Faisant disparaître ses mains dans ses immenses manches, la sorcière ferma sa porte a clé et se mit en marche.
Aujourd'hui elle n'irait pas aux bureaux, on l'avait réquisitionnée pour aller s'occuper d'une séance de dédicace à la con. Elle devait remplacer un certain Fagus. Le chanceux.
Marchant a un rythme soutenu, elle arriva a la hauteur de la boutique, prenant proportionnellement peur, regrettant d'avoir mis une tenue si coûteuse bien que c'était les ordres de sa patronne. "Et surtout habillez vous bien, c'est un invité de marque, il faut faire bonne impression ! " qu'elle avait dis... L'erreur. Au milieu de cette foule, si on ne lui arrachait pas une touffe de cheveux ou un morceau de sa tenue, ce serait un miracle.
Jetant un œil a l'affiche qui était plantée en plein milieu de la rue pour présenter la séance de dédicace Alix cru tourner de l’œil. Elle ne s'était pas renseignée avant. ERREUR ENCORE !

- Gilles Roy Tocart.

Son murmure se perdit dans le bruit de foule hystérique. L'homme en question était le fantasme d'une partie de la population. Le cauchemar d'une autre. Celui des communiqués de presse et autres malheureux devant préparer ses arrivées en grande pompe. Un auteur de roman a l'eau de rose aimant particulièrement qu'on scande son nom.
Alix grinçait des dents sans même s'en apercevoir. Retroussant ses manches, elle enroula ses cheveux dans un chignon serré et prenant son courage a deux mains, s'en alla droit dans la foule, poignardant de ci de là quelque cotes de ses coudes pour qu'on lui cède le passage, ignorants les protestations et les cris indignés de mégères persuadées qu'on leur piquait leur place.

Non madame, je suis du personnel. Oui madame Gilles est encore là.

Elle se bornait a cette réponse d'ailleurs. Si l'envie d'en changer quelques mots la titillait, il n'en était pourtant pas question, un accident était top vite arrivé. Elle croisa d'ailleurs dans cette foule hystérique le pauvre Fagus en prise avec deux femmes qui avaient décidé qu'elles avaient trop attendu.
Lui tapotant l'épaule elle lui fit signe qu'elle prenait la relève. L'homme, soulagé et reconnaissant de voir sa collègue arriver ne se fit pas prier et prit même le risque de transplaner. Alix en fut toute pantoise. Mais le boulot était le boulot, elle menaça les deux femmes de leur refaire faire la queue et finalement les planta devant la porte pour rentrer dans la boutique. Pour se retrouver nez a nez avec un visage bien connu.
Son visage se décomposa, lorgna l'infirmier puis l'écrivain qui plus loin se faisait prendre en photo.
Elle ne savait pas ce qui lui causait le plus grand choc. La foule d'une longueur impressionnante qui se pressait sur le pas de la boutique pour avoir un malheureux autographe d'un auteur agitateur d'hormone ? Ou de rencontrer Absynthe ici, a attendre son tour.

Alix avait sorti une plume a papote et un carnet. Elle les laissa tomber tous les deux. Les ramassant a grande peine, elle se gratta le cuir chevelu. Un peu hésitante, elle opta pour la sobriété.

Euh. Bonjour.

Son regard dériva de nouveau vers l'auteur puis sur son interlocuteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Just smile and wave, boys | Alix

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PIMENTINE ! :: 
 :: La Place Universelle :: Les boutiques & commerces
-
Vote pour Pimentine parce que tu l'aimes ♥



Et si tu as un soucis, rends-toi sur la F.A.Q. !