Être sorcier dans le Londres magique, c'est vraiment tranquille.
Sauf lorsque trois frères, les Bumblebee, décident de révolutionner le monde magique en proposant trois idées qui s'opposent : révéler les sorciers aux moldus, intégrer les créatures à la société, ou tout laisser en l'état en se méfiant bien des deux autres.

Du coup, tout le monde se sent un peu concerné, surtout lorsque des créatures, des hybrides, des sorciers étrangers et même des moldus débarquent dans le Londres magique pour avoir leur mot à dire ! En soi, ce n'est pas grave. Tout le monde continue sa petite vie, s'occupe de son quartier, son métier, sa petite vie amoureuse.
Mais à la fin, l'un des trois finira bien par être ministre, mais rien de tout ça ne vous empêchera de vivre votre vie extraordinaire dans le Londres magique !








S.A.U.M.O.N. ϟ 10
ligue des sorciers ϟ 10
l'unité ϟ 20

nés-moldus ϟ 04
sang mêlés ϟ 21
sang purs ϟ 01

femmes ϟ 16
hommes ϟ 24

créatures ϟ 05
hybrides ϟ 06

moldus ϟ 00
cracmols ϟ 03







Cassandre Ollivander ▬ fondatrice
absente ϟ (mp)
Tybalt Burgess ▬ fondatrice
présente ϟ (mp)
Chance Shamrock ▬ modérateur
présent ϟ (mp)
Shasandre Tyllus ▬ modérateur
absent ϟ (mp)
Laertes Harper ▬ modératrice
présente ϟ (mp)
Prince Solus ▬ modératrice
présente ϟ (mp)












3293
4371
3280




LE CHEF DE LA NOUVELLE BRIGADE RÉVÉLÉ


Le projet de Brigade de Surveillance des Créatures et des Hybrides mis-en-place par Ater Bumblebee semble sur le point de voir le jour. Le chef de cette nouvelle Brigade, qui était resté jusque là secret, vient de nous être révélé.
Il s'agit de Mercutio Burgess, trente-huit ans, ancien chef de la Brigade des Aurors. Mercutio Burgess est connu pour avoir perdu dix de ses hommes lors d'une mission d'infiltration qui a mal tourné. Lorsque nous avons tenté d'obtenir ses réactions par rapport à sa nouvelle nomination, il a refusé de répondre à nos questions. Il n'y a plus qu'à espérer que cette nouvelle Brigade ne subira pas le même sort que la précédente.

réagir à l'article ?


















 

Partagez|


Life in technicolor - Carys

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas




avatar

Laertes Harper
Messages : 80
Date d'inscription : 15/06/2014
Age : 26



Message
27.10.14 21:27

Soir de vernissage. C'était toujours l'épreuve du feu, de véritables montagnes russes pour les émotions de Laertes. Il y avait l'espoir de pouvoir - enfin - être reconnu, d'avoir ne serait-ce qu'une phrase dans un journal sorcier, puis l'excitation - toujours se demander si telle ou telle personne allait s'arrêter devant son tableau, s'il le faisait, allait-il l'aimer, si c'était le cas, voudrait-il l'acheter… Et puis, immanquablement, la déception. Personne ne semblait intéressé. Personne ne s'arrêtait plus de quelques secondes devant ses oeuvres, et Laertes, lui, se faisait confondre avec d'autres artistes ou avec un visiteur, on ne lui posait des questions que sur les oeuvres des autres. Et lui, il buvait une ou deux bièreaubeurre, regardait ses amis artistes occupés à expliquer leur univers avec de grands gestes des mains devant une audience captivée, tandis qu'il était là. Seul. A regretter presque de ne pas avoir demandé à April de venir. Presque, parce qu'il ne voulait pas que son amie réalise à quel point il était un artiste raté. Et il se souvenait du portrait qu'il avait fait la semaine précédente et qui était parti pour 200 gallions chez une famille de Sang-Purs qui vivaient dans les Hauts de Merlin. C'était déprimant. Dire qu'il n'avait jamais réussi à vendre une seule petite toile.

Laertes continuait à faire tranquillement les cent pas devant les deux toiles qu'il exposait ce soir-là - et qui semblaient officiellement délimiter l'endroit le moins fréquenté de la salle. Et puis, un homme d'une quarantaine d'année s'approcha, les lèvres pincées. Il s'approcha d'abord très près de la première des toiles de Laertes, puis fit quelques pas en arrière. Renifla. S'approcha de nouveau. Remonta ses lunettes sur son nez. Se tourna vers Laertes, qui n'en menait pas large - avait-il vraiment apprécié sa toile ?

"Abstrait, hein ?" Demanda-t-il, d'un ton qui ne présageait rien de bon. "C'est une mode moldue ça, non ? Vous faîtes partie de ces petits jeunes qui veulent tout faire comme les moldus, pour faire les intéressants." Ce n'était pas une question.

"Hum. En fait, cette toile représente l'émotion qu'on ressent pendant un lever de soleil, vous savez, lorsqu'on a passé une nuit si passionnante qu'on en a oublié de rentrer chez soi pour dormir ? Cette impression que le monde nous appartient, cet espoir flamboyant qui vous prend aux tripes, et qui vous fait croire que tout est possible. Vous voyez comme la couleur rose semble s'envoler et transformer toutes les autres couleurs, sans les envahir ? J'ai mis très longtemps à obtenir…"

"Oui, une oeuvre de jeunesse quoi. Vous avez un coup de pinceau passable. Quand vous aurez dépassé votre période… moldue… Vous aurez peut-être une chance de vous faire un nom." Et puis il parti sans ajouter un mot, laissant Laertes abasourdi et, il faut l'avouer, un peu déprimé.

Et le voilà encore une fois, perdu dans une soirée qu'il n'appréciait pas, à devoir expliquer son art à des gens qui n'en avaient rien à faire, pendant que ses amis vivaient leurs heures de gloire. Et en plus, il venait de boire la dernière gorgée de sa bièreaubeurre. Parfait. Juste parfait. Et puis tout à coup il remarqua une jeune fille qui regardait dans sa direction. Elle était toute jeune, à peine sortie de Poudlard sans doutes, et elle avait l'air un peu déboussolée dans cette soirée elle aussi. Et surtout, elle regardait une de ses oeuvres. Celle qui venait d'être démontée par le visiteur. Et elle avait l'air… Intéressée. Par le tableau. Comme si elle l'appréciait. Si seulement ça pouvait être vrai. Si seulement, pendanrt quelques minutes à peine de cette soirée, il pouvait effectivement parler d'art à quelqu'un qui le comprenait et ne trouvait pas ses expérimentations débiles. Alors il prit son courage à deux mains, et alla aborder la jeune fille.

"Bonjour." Tout à coup, il eut peur de la déranger, ou de la faire fuir en lui posant trop de questions alors qu'elle était toujours en train de décider si la toile lui plaisait ou non. Mais bon, il n'avait plus le choix - elle le regardait, il fallait qu'il dise quelque chose. "C'est ma toile. Celle d'à côté aussi. Je. Si vous avez des questions..." Il eut un petit rire gêné et se gratta l'arrière de la tête. "Désolé, je n'ai pas trop l'habitude qu'on s'arrête devant mes toiles." Bravo. Exceptionnel, maintenant elle allait savoir qu'il n'était qu'un artiste raté. "Enfin... Bon." Tentative de sourire. Qu'est-ce qu'il était bête, des fois.

_________________
Merci à Shas pour l'avatar ! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




avatar

Carys Wheler
Messages : 5
Date d'inscription : 30/08/2014
Age : 23



Message
28.10.14 16:03

Carys était contente d'avoir un après-midi pour décompresser. Cornelius n'avait plus trouvé de tâche à lui donner durant la journée et fut bien obligé de la congédier, et c'était tant mieux. Elle avait entendu parler d'une exposition à la Place Universelle aujourd'hui et se disait que ça pouvait être sympa de s'y rendre. Elle n'avait jamais pris le temps de se renseigner sur les beaux arts magiques, allez savoir pourquoi, et les seuls tableaux qu'elle avait pu observer étaient à Poudlard, presque que des portraits donc. Et pourtant elle aurait du s'y pencher plus tôt ! Après tout, les toiles pouvaient très bien être enchantées aussi, puisqu'elles pouvaient être animées. Et comment ça fonctionnait, en fait ? Elle espérait trouver des réponses sur place.

Après un rapide détour chez elle pour se changer et être un peu plus présentable, Carys se rendit sur les lieux de l'exposition. Rien qu'au niveau des vêtements, on distinguait tout de suite les sangs-purs des autres, ils avaient leur propre mode après tout. Elle, en revanche, était encore très encrée dans l'esprit moldu et porter ce genre de vêtement lui donnait l'impression d'être déguisée. Elle évitait donc de le faire. Tenant sa veste sur ses bras croisés, elle parcouru la galerie, à la fois fascinée par le talent et le mysticisme qui se dégageait de chaque toile. Le seul point qu'elle trouvait dommage, c'était qu'elles soient toutes très réalistes, et bien souvent, des portraits. Les sorciers n'aimaient-ils donc pas l'art abstrait ? Elle aurait pensé que, pour une société magique, ils seraient pourtant beaucoup plus ouverts sur le sujet !

En marchant encore un peu, elle surprit un bout de conversation qui attira son attention. Probablement à la mention du mot "moldue" qui la mettait toujours aussi mal à l'aise. Au vu de l'expression du peintre, ça ne devait pas être très positif, ni très agréable. Elle jeta un coup d’œil aux-dites peintures. De l'abstrait ! C'étaient bien les premières qu'elle croisait depuis qu'elle avait posé les pieds dans cette exposition. Carys avait toujours trouvé l'art abstrait attrayant. Ça n'avait beau ne pas ressembler à quelque chose, il y avait forcément une signification derrière qui ne pouvait pas être dépeinte pas des expression ou des objets qui existent. Celui qu'elle fixait avait de jolies teintes, elle ne saurait pas trop quoi dire ce que ça lui inspirait, mais ça lui semblait chaleureux, agréable à voir. Elle fut surprise qu'on lui adresse la parole, et reconnu le peintre. Il semblait mal à l'aise ! Elle se détendit et lui sourit gentiment.

« J'aime beaucoup les couleurs que vous avez utilisés. Je ne saurai pas expliquer pourquoi, mais c'est un tableau très agréable à regarder, très relaxant. Je le trouve réussi ! »

Elle centra à nouveau son regard sur le tableau, songeant qu'il apporterait sans doute un peu de gaieté dans son triste petit appartement.

« Qu'est-ce qui vous a inspiré ? Est-ce qu'elle a un nom ? C'est si rare de tomber sur de l'art abstrait... »

S'il était là pour répondre à ses questions, elle n'allait pas se gêner.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




avatar

Laertes Harper
Messages : 80
Date d'inscription : 15/06/2014
Age : 26



Message
18.12.14 17:02

La jeune fille n'était pas partie en courant. Bon, c'était bon signe. Il risqua un sourire un peu hésitant. Elle lui parla, et ses paroles faisaient chaud au coeur de Laertes. Elle aimait son tableau ! Une parfaite inconnue aimait son tableau ! Ca n'était pas arrivé depuis une éternité, et Laertes était ravi. Même si cette jeune femme était la seule à regarder ses toiles de toute la soirée, il la considèrerait quand même comme une victoire. Elle était plus jeune que la majeur partie des visiteurs, même si elle semblait émaner une certaine force, une certaine maturité. Il se demandait qui elle était.

Elle lui fit remarquer qu'il était rare de croiser de l'art abstrait chez les sorciers.

"Oh, vous savez," répondit-il, "je n'aime pas tellement le terme d'art abstrait. Je ne peints pas des objets ou des gens, la plupart du temps, c'est vrai, je peints surtout des sentiments. Des impressions. Mais en quoi est-ce que ce serait moins "concret" qu'un objet solide ? Si je vous montre, tenez, une de ces natures mortes là-bas, avec la pomme qui roule sur la table, allez-vous me dire que vous ressentez cette pomme comme plus proche, plus identifiable, plus concrète qu'une émotion universelle comme l'amour ou le deuil ? Et c'est encore plus subtil que ça, parce que la plupart des - bons - artistes, quand ils peignent, peignent eux aussi une émotion, un message quand ils peignent les plus banals des objets. Moi, ce que je veux faire, ce que j'espère arriver à faire dans mes tableaux, c'est que mes toiles viennent vous chercher, du plus profond de leurs couleurs, et vous mettent face à cette impression que j'ai ressentie en le peignant, comme ça, directement, sans aucun artifice. Alors je trouve mes tableaux beaucoup plus concrets que la plupart des autres dans cette pièce." Il se reprit, s'apercevant qu'il s'était encore laissé emporter. Il se gratta nerveusement la nuque. "Hum. Je ne veux pas dire que je suis meilleur que les autres dans ce que je fais. Je pense juste que je suis… Différent."

Il regarda la jeune fille, espérant qu'il ne l'aurait pas fait fuir avec ses histoires. Quand il était lancé sur son art, il était vraiment difficile de l'arrêter. Puis, il se souvint qu'elle lui avait posé des questions. Il avait complètement oublié d'y répondre.

"Ah, oui, euh. Vous me demandiez… Ce qui m'a inspiré, c'est ça ? Eh bien, j'étais allé manger chez une amie, et on était restés toute la nuit à discuter et à regarder des films moldus chez elle, j'avais passé une excellente soirée, et quand je rentrais chez moi, au petit matin, j'ai vu le soleil se lever sur la Tamise. Il y avait du brouillard un peu partout, il faisait froid, mais du coup la lumière glacée du soleil a teinté tout les nuages et l'eau du fleuve. J'étais presque seul dehors. C'était vraiment magique. Et je me suis mis à penser que cet instant était unique, que jamais le soleil n'aurait plus cette même couleur, que jamais le froid ne me mordrait les mains et le nez exactement de la même façon, parce que tout en moi et dans la nature, et dans la ville, c'était allié pour former ce moment. Et ça m'a rendu heureux. Comme si j'avais un cadeau inestimable offert par l'univers, et que c'était à moi de vivre, d'en profiter et, peut-être aussi, de le partager. C'était ce qui m'a inspiré. C'est pour ça que je l'ai appelé "Heliocentrisme", parce qu'à ce moment-là, c'était le soleil qui commandait tout."

Pendant qu'il parlait, il avait regardé sa toile de nouveau. Là, il se retourna vers la jeune fille, l'air un peu égaré, comme s'il se demandait si elle n'était pas partie, ennuyée par tout ce qu'il racontait. Mais non, elle était toujours là. Il lui fit une nouvelle tentative de sourire. Il avait beaucoup parlé. La politesse - et sa curiosité - réclamait qu'il lui demande de parler d'elle aussi, un peu, quand même.

"Vous êtes une grande amatrice d'art ?" Demanda-t-il, sans trop se mouiller.

_________________
Merci à Shas pour l'avatar ! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé



Message

Revenir en haut Aller en bas

Life in technicolor - Carys

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PIMENTINE ! :: 
 :: La Place Universelle
-
Vote pour Pimentine parce que tu l'aimes ♥



Et si tu as un soucis, rends-toi sur la F.A.Q. !