Il y a 5 ans, Ater Bumblebee, directeur du département de contrôle et régulation des créatures magiques avait tenu le tenu une conférence pour s'exprimer sur les récents bouleversements de Londres. Mettant l'accent sur la sécurité des sorciers et la dangerosité des créatures et hybrides pour la communauté magique, Ater avait appuyé sur les possibilités qu'un jour le monde sorcier soit révélé aux moldus et que cela entrainerait une guerre.

Aujourd'hui, grâce à l’aide de partisans puissants, d’un financement à sa campagne aisé, de son charisme et ses discours convaincants, le verdict est tombé: Ater Bumblebee est nommé premier ministre de la magie.Le tumulte des quartiers se mêle aux angoisses refoulées et les chuchotements se multiplient dans les oreilles les plus curieuses. Une tension s'est levée sur le Londres magique, chacun remarque comme l'air est lourd, comme les appréhensions creusent les discussions. On se prépare à la prochaine annonce du Ministère, aux courroux des gazettes les plus enflammées et tous retiennent leur soufflent, gardent la baguette à portée de main....

Chers créatures et hybrides, par soucis de logistique administrative, il serait peut être préférable que vos papiers soient en règles.




Cassandre Ollivander ▬ fondatrice retraitée
absente ϟ (mp)
Garfield S. Andersem ▬ fondatrice mi-retraitée
présente ϟ (mp)







 

Partagez|


Brocante de Londres (Flynn)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Invité


Anonymous

Invité



Message
28.09.14 17:20

Flânant d'un stand à l'autre, je m'émerveillais intérieurement devant tout ses objets si typiquement moldus. Ou, même ce bol avec des chats fait typiquement moldu. Okay, j'exagère un peu, mais il y a plein d'objets que je n'avais jamais vu que dans mes livres de cours avant de sortir de Poudlard. Genre ce vélo. Je n'ai jamais essayé mais je suis sûr que ça doit être super, de filer les cheveux dans le vent. Comme un balai sauf qu'on doit se faire bien moins mal quand on tombe. Ce qui est d'une importance capitale quand son score personnel sur l'un de ses bouts de bois est de 3,44 secondes. Je sais, c'est très nul. J'en aurai presque honte. Presque.
D'habitude, je n'aime pas quand mon jour de congés tombe aujourd'hui. La plupart des petits magasins sont fermés et je ne me sens pas très à l'aise dans les grands, trop de monde et trop de trucs à voir. Mais là c'est cool car il y a une grande brocante organisée dans les rues du Londres moldu. Et même si là aussi il y a plein de monde et de trucs à voir, c'est beaucoup plus sympa tellement c'est pittoresques, tout ces vieux objets qui ont déjà servis.

Soudain, mon regard fut attiré par un stand tout plein de jeux vidéos. J'adore çà moi, j'en ai tout plein dans ma chambre Je n'en ai quasiment fini aucun, sauf un ou deux jeux Pokémon, avec des espèces de petits monstres bizarres dont certains semblent tout droit sorti de notre monde et que l'on doit se faire battre en duel. Je n'ai pas trop compris en quoi cela prouve le respect et l'amour des dresseurs pour ces créatures mais ce n'est pas grave, c'est drôlement mignon ces bêtes-là. Et c'est marrant, surtout quand tu leur donnes les prénoms des gamins de l'orphelinat... Je suis horrible en fait, je crois.
Dans le tas, je remarques une console jaune avec un petit pikachu dessus. Une Game Boy Color, la première de la série! Je ne l'avais plus celle-là, elles sont durs à trouver! Car oui, du coup j'ai aussi plein de consoles que je m'amuse à démonter et remonter avec plus ou moins de succès et j'ai bousillé la dernière que j'avais il y a quelques semaines. Il me la faut, quitte à jeter un sort de confusion à la vendeuse!
Pas besoin d'en arriver là, elle a accepté de me faire un prix avec un drôle de sourire attendri. En cadeau, elle m'a même offert un jeu. Bon, je n'ai plus de livres et je ne pourrai pas m'offrir une glace ou une barbapapa mais soyons fort, il faut savoir faire des sacrifices dans la vie.

Je m'éloigne tout content, penché sur mon écran alors que j'enfonce déjà le jeu dans la GBC. Tetris donc. J'ai déjà lu quelque chose à-dessus, c'est l'un des jeux les plus connus et populaires chez les moldus je crois.
Cinq minutes après, je comprends pourquoi. Je chantonne gaiement la musique, esquivant les gens sur mon chemin avec une aisance pris au collège quand je parcourais ces couloirs un livre dans une main et une sucette géante dans l'autre. Puis un homme me bouscule et la console vire de mes mains, tombe sur mon pied et rebondit par terre avant de refaire quelques mètres quand un autre shoote malencontreusement dedans.

Eh, mais faites attention!

Poussant à mon tour des gens, indifférent à leurs protestations, je me lance à la poursuite de mon bien.
Revenir en haut Aller en bas

Invité


Anonymous

Invité



Message
21.10.14 18:18

Flynn ne travaillait pas aujourd'hui. Ce fut sa première pensée au réveil. Ayant relativement mal dormi, il se renfonça sous sa couverture, un léger grognement s'échappant de sa gorge. Quelques heures plus tard, il se trouvait dans les rues de Londres, flânant, les mains dans les poches de son jean. Il faisait très beau aujourd'hui, le début de l'automne s'annonçait, les feuilles rougissaient, et malgré l'air grincheux présent sur son visage, le pâtissier souriait intérieurement.
Au détour de la ruelle, le sorcier s'arrêta, légèrement surpris de se retrouver face à une foule de stands et d'êtres humains. Des milliards d'objets en tous genres étaient entreposés sur les étals, des marchandages étaient exprimés, un brouhaha incessant résonnait dans la rue.

Flynn se remit en marche, balayant les marchandises du regard, s'arrêtant occasionnellement sur un bibelot attisant sa curiosité. L'étonnement passé, cette brocante s'avéra être une excellente surprise pour le jeune homme qui n'avait rien de prévu pour la journée. Il trouva des aiguilles à tricoter pour vraiment pas cher ainsi qu'un livre sur l'astronomie et sur les origamis, il eut la bonne surprise de tomber sur un kit d'aiguilles. Ayant pour objectif de se mettre à la broderie, il s'acheta. Puis il se remit en marche.
Un mouvement inhabituel dans la foule attira son attention, les gens semblaient être pousser, grognant des injures diverses et variées au responsable de cette commotion. Puis un objet jaune glissa aux pieds du balafré qui se pencha pour le ramasser. Une gameboy ?
Il leva les yeux à la recherche de la personne à qui elle appartenait. Personne qui ne tarda pas à faire surface. Il s'agissait d'un garçon en train de pousser tout le monde, sûrement en train de courir après son objet perdu que personne n'avait remarqué. Flynn sourit chaleureusement et tendit la console au jeune homme :

« Je suppose que c'est après ça que vous courrez ? »

HRP: navrée du temps de réponse, j'ai pas tellement d'excuse, j'avais plein de boulot une petite période de temps mais j'avoue que j'avais juste pas vraiment envie de jouer sur ce forum, mais je suis là!
En plus c'est pas très long u_u
Revenir en haut Aller en bas

Brocante de Londres (Flynn)

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PIMENTINE ! :: RPs-