Être sorcier dans le Londres magique, c'est vraiment tranquille.
Sauf lorsque trois frères, les Bumblebee, décident de révolutionner le monde magique en proposant trois idées qui s'opposent : révéler les sorciers aux moldus, intégrer les créatures à la société, ou tout laisser en l'état en se méfiant bien des deux autres.

Du coup, tout le monde se sent un peu concerné, surtout lorsque des créatures, des hybrides, des sorciers étrangers et même des moldus débarquent dans le Londres magique pour avoir leur mot à dire ! En soi, ce n'est pas grave. Tout le monde continue sa petite vie, s'occupe de son quartier, son métier, sa petite vie amoureuse.
Mais à la fin, l'un des trois finira bien par être ministre, mais rien de tout ça ne vous empêchera de vivre votre vie extraordinaire dans le Londres magique !








S.A.U.M.O.N. ϟ 10
ligue des sorciers ϟ 10
l'unité ϟ 20

nés-moldus ϟ 04
sang mêlés ϟ 21
sang purs ϟ 01

femmes ϟ 16
hommes ϟ 24

créatures ϟ 05
hybrides ϟ 06

moldus ϟ 00
cracmols ϟ 03







Cassandre Ollivander ▬ fondatrice
absente ϟ (mp)
Tybalt Burgess ▬ fondatrice
présente ϟ (mp)
Chance Shamrock ▬ modérateur
présent ϟ (mp)
Shasandre Tyllus ▬ modérateur
absent ϟ (mp)
Laertes Harper ▬ modératrice
présente ϟ (mp)
Prince Solus ▬ modératrice
présente ϟ (mp)












3293
4371
3280




LE CHEF DE LA NOUVELLE BRIGADE RÉVÉLÉ


Le projet de Brigade de Surveillance des Créatures et des Hybrides mis-en-place par Ater Bumblebee semble sur le point de voir le jour. Le chef de cette nouvelle Brigade, qui était resté jusque là secret, vient de nous être révélé.
Il s'agit de Mercutio Burgess, trente-huit ans, ancien chef de la Brigade des Aurors. Mercutio Burgess est connu pour avoir perdu dix de ses hommes lors d'une mission d'infiltration qui a mal tourné. Lorsque nous avons tenté d'obtenir ses réactions par rapport à sa nouvelle nomination, il a refusé de répondre à nos questions. Il n'y a plus qu'à espérer que cette nouvelle Brigade ne subira pas le même sort que la précédente.

réagir à l'article ?


















 

Partagez|


What we know - Flynn Lisang

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas




avatar

April H. Solomon
Messages : 105
Date d'inscription : 27/07/2014
Age : 28



Message
05.09.14 18:01

Le Londres moldu était immense, et il y avait toujours quelque chose de nouveau à découvrir. April se promenait. Elle aurait pu prendre le métro, et elle l'avait beaucoup fait au début de sa vie à Londres, mais même si cette invention moldue était pour elle une source éternelle d'admiration, on ne pouvait pas dire que l'utiliser était toujours agréable. Il y avait vraiment beaucoup, beaucoup de monde qui s'en servaient, parfois. Et puis, elle préférait conduire sa moto. April aujourd'hui marchait à pied, et tout en admirant le paysage, prenait le temps de mémoriser le chemin. Elle ne se promenait pas sans but. Elle avait une destination en tête – un salon de thé qui vendait des pâtisseries, qu'on lui avait conseillé, et qu'elle voulait découvrir.

Il était caché dans une petite ruelle. Le trouver n'avait pas été facile, mais il en valait largement l'effort : les larges vitres de la devanture présentaient fièrement de nombreuses pâtisseries qui avaient l'air aussi succulentes les unes que les autres, et au-dessus d'elles siégeait sagement un dragon chinois, qui avait l'air de garder un œil sur les passants tout en les invitant à entrer. L'intérieur de la boutique était tout aussi accueillant, tout en tons de bois, remplis de poufs et de fauteuils confortables, et il y avait même une bibliothèque pleine de livres. Si les gâteaux étaient aussi bons que la boutique était chaleureuse – et ils avaient vraiment l'air de l'être – April allait sûrement finir par devenir une habituée des lieux. Et par y traîner Laertes et tous ceux qu'elle connaissait. Il y avait quelques clients assis tranquillement. April avança distraitement, le regard rêveur, contemplant la boutique qu'elle venait de découvrir. Et puis le propriétaire des lieux fit son apparition, sortant sans doute des cuisines.

April dévisagea un long moment le gérant de l'établissement. Mais … Elle le reconnaissait ! Asiatique, renfrogné, avec une grosse cicatrice sur le visage – il avait été à Poudlard avec elle ! Ils avaient étés dans la même maison, en plus, Serdaigle ! Il devait avoir quelques années de plus qu'elle. April ne le connaissait pas beaucoup (en fait, pas du tout), les deux ne s'étant presque jamais parlés, mais un élève balafré comme ça, ça restait dans la mémoire.

Pour une bonne nouvelle, c'était une bonne nouvelle. Alors comme ça, le beau brun ténébreux était devenu pâtissier dans le monde des moldus ? April avait envie de mieux le connaître, du coup. Qu'est-ce qui pouvait l'avoir poussé à vivre au milieu des moldus plutôt qu'au milieu des sorciers ? Est-ce que lui aussi préférait leur univers ? La jeune femme avait plein de questions en tête. Et puis, s'il faisait de la magie, peut-être qu'il enchantait ses gâteaux. Au vu de la localisation de sa boutique, il devait probablement le faire sur demande, si jamais il le faisait, mais ça valait le coup de lui demander.

April s'approcha du comptoir et se trouva une place pour s'asseoir.

« Bonjour monsieur ! » l'appela-t-elle, tentant d'attirer son attention.

April n'avait pas l'air d'une sorcière. Elle savait s'habiller à la mode moldue, elle était vêtue d'une simple salopette et d'un foulard ; on ne la repérait pas à des kilomètres comme ces sorciers qui, n'étant jamais sortis de chez eux, s'habillaient n'importe comment sans s'en rendre compte, et restaient visiblement mal à l'aise dans leur accoutrement ridicule. Il était aussi fini, le temps où elle s'émerveillait de tout ce qu'elle voyait, le monde moldu lui était devenu familier, et elle ne restait pas étonnée devant des inventions banales comme le téléphone portable qui n'existaient pas chez les sorciers. April avait l'air d'une moldue comme les autres. Elle faisait partie de la foule et ne s'en rendait même pas compte. Et elle abordait Flynn de sorcier à sorcier sans se douter un instant qu'il ne la reconnaîtrait probablement pas, et qu'il la prendrait pour une cliente normale.

« Dites-moi, je voudrais acheter un gâteau, pour mon ami Laertes. Il m'a invité à dîner, et il fait très bien la cuisine, et je n'ai pas envie d'arriver les mains vides. Et je me disais que je pouvais venir avec quelque chose d'impressionnant. Est-ce que vous faites des gâteaux magiques ? Je voudrais vous en commander un. »

Elle ne savait pas ce qu'elle voulait exactement – elle voulait juste quelque chose à la hauteur de la cuisine de son ami peintre. Et un gâteau enchanté, au décor qui bouge tout seul par exemple, lui semblait être une très bonne idée.

_________________
Avatar de la part de Shasandre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité


avatar

Invité



Message
05.09.14 18:57

Armé d'une éponge et de gants en caoutchouc roses parfaitement charmants, Flynn Lisang œuvrait dans la cuisine de son salon de thé à nettoyer quelques plats ne pouvant pas passer au lave-vaisselle. Aujourd'hui, il n'y avait vraiment pas grand monde, donc le patron pouvait se permettre de ne pas utiliser la magie pour faire le ménage et garder sa cuisine professionnelle en ordre, et si quelqu'un entrait, eh bien il entendrait la clochette de la porte faire son boulot. Voila tout.

Comme si ses pensées étaient devenues réalité, la clochette tinta, un client venait d'arriver apparemment ! L'homme retira ses gants, replaça son tablier beige au-dessus de son simple tshirt rouge et passa la porte de sa cuisine. Il chercha le nouvel arrivant du regard s'attendant à voir un habitué, mais son regard d'ambre tomba sur une jeune femme aux cheveux oranges qui devait avoir à peu près son âge et qui semblait être une personne tout à fait ordinaire. D'un autre côté, on peut pas dire que Flynn se trouvait nez à nez avec beaucoup de personnes évidement issues du monde sorcier dans sa boutique, et si il y en avait, eh bien, il ne les avait jamais remarqués !

Bon...Elle le fixait...Qu'est-ce qu'il était sensé faire maintenant ? Il arrivait pas à la regarder parce qu'elle le dévisageait, alors Flynn fit de son mieux pour l'ignorer. Tel Superman à la rescousse, une personne assise un peu plus loin dans la pièce vint au comptoir demander un autre thé, ce qui donna au serveur quelque chose à faire de ses deux mains plutôt que rester planté là à attendre que quelque chose se passe. Assurant son client qu'il lui amènerait sa commande dès qu'elle serait prête avec un sourire, le balafré s’attela à la tâche, cherchant le thé demandé, faisant chauffer l'eau à la température exacte requise, il plaça une petite théière individuelle sur le comptoir et entreprit d'y placer les feuilles de thé au citron et au gingembre. Il était tellement absorbé par son travail qu'il n'avait même pas réalisé que sa nouvelle cliente avait trouvé un siège exactement devant lui, il sursauta légèrement lorsqu'elle l'interpella mais retrouva sa contenance en une fraction de seconde, offrant un de ses charmants sourires à la rouquine. Sa réponse fut simple :
« Bonjour madame ! »

Il se retourna pour chercher la bouilloire, regarda le thermomètre intégré, 75°C, parfait. Il entreprit de verser l'eau sur les feuilles en gardant la moitié de son attention sur ce que la jeune femme lui disait. L'eau versée, il souleva un petit plateau contenant tasse, sablier, et théière pour l'amener à son client et...laissa tout tomber.

Flynn fit un bond en arrière accompagné d'un cri de surprise pour éviter l'eau brûlante qui s'étala par terre, accompagnée des feuilles de thé. Le tout était bien évidement accompagné des morceaux de porcelaine dont la tasse maintenant décédée avait été composée.
Le gérant de la boutique dévisagea la jeune femme pendant une seconde avant de se baisser pour ramasser le tout et nettoyer avec un torchon qu'il gardait dans la poche de son tablier...torchon qui était d'ailleurs le colocataire de sa baguette magique, mais personne n'avait besoin de savoir ça. Il jeta les déchets à la poubelle et recommença toute l'opération. La tête baissée, il balbutia enfin :
« Je...Vous...Disons que je n'en fait pas ici, non. »

Son étonnement physique n'avait été qu'un aperçu du remue-ménage qui se passait en lui, c'était la première fois qu'une personne venait vers lui assuré qu'il était un sorcier. Le pâtissier pensait qu'il avait l'air d'un moldu ordinaire, peut-être pas ? Flynn amena le thé à son client, lui indiquant qu'il fallait attendre trois sabliers avant de boire ce thé, parfaitement conscient du fait que cet homme n'attendrait pas tout ce temps et gâcherait le thé. Puis, il retourna au comptoir, regardant la jolie rouquine d'un œil curieux. Qui était-elle ?
Dans tous les cas si elle voulait un gâteau enchanté, Flynn se ferait une joie de s'atteler à la tâche. Mais avant, des réponses.
Revenir en haut Aller en bas




avatar

April H. Solomon
Messages : 105
Date d'inscription : 27/07/2014
Age : 28



Message
06.09.14 9:31

Oh. Oups. A l'annonce de sa demande, le pâtissier – Flynn ? April ne se souvenait plus très bien de son nom, elle n'était pas sûre que ce soit ça – avait laissé tomber tout ce qu'il portait dans les mains, avec un petit cri de surprise, et tout le joli matériel qu'il avait se brisa en mille morceaux par terre, répandant l'eau chaude du thé en une grosse flaque sur le sol. Quel gâchis. C'était de la faute d'April, tout ça, mais elle ne savait pas trop ce qu'elle avait fait de mal. La jeune femme esquissa un mouvement pour venir en aide au serveur, mais celui-ci réagit plus vite qu'elle, et, sorti de sa stupeur, se mit à éponger le sol et à ramasser les morceaux de porcelaine brisés. April se rassit et le laissa faire. Elle-même avait horreur que des clients tentent de lui venir en aide quand ils la trouvaient en train de travailler sur un véhicule, et elle se disait que laisser Flynn s'occuper de tout était la meilleure chose à faire. Lui non plus n'avait sûrement pas envie qu'une cliente vienne empirer les choses avec les meilleures intentions du monde.

April le laissa refaire la commande du client sans rien dire. Elle avait plein de questions dans la tête. Qu'est-ce qui l'avait surpris comme ça ? Qu'est-ce qu'elle avait dit de mal ? Flynn finit par lui annoncer que non, on ne faisait pas de gâteaux magiques ici. Ah. April était un peu déçue. Elle aurait bien aimé se présenter avec quelque chose de formidable chez son ami. Elle allait devoir se contenter d'un gâteau plus simple.

Une fois l'autre client servi, le pâtissier revint vers le comptoir et se posa devant April. La jeune femme réfléchissait.

« Bon, tant pis. Qu'est-ce que vous faites d'autre, alors, Flynn ? Je peux vous appeler Flynn ? » April lui fit un grand sourire. Elle était presque sûre que c'était son nom maintenant. April voulait se montrer rassurante, et se disait qu'être un peu moins distante lui montrerait qu'elle ne pensait pas à mal. Elle était vraiment émerveillée par le travail de son ancien camarade de maison. Et même un gâteau moldu, tout simple, sans extravagances magiques, serait probablement très bien. Même si c'était un peu dommage de passer à côté de tout ce que la magie pouvait faire.

« Je voudrais quelque chose d'un peu prestigieux. Mais je ne m'y connais pas beaucoup, alors je pensais vous demander des suggestions. Comment voulez-vous que je paye, au fait ? En livres ? » Flynn faisait des gâteaux moldus, travaillait dans le Londres moldu, avait des clients moldus, et ne voulait probablement plus rien avoir à faire avec le monde sorcier. Il voulait probablement de l'argent moldu. Mais en même temps, April se disait qu'il ne devait pas souvent rencontrer d'autres sorciers, et qu'il serait content d'avoir une occasion d'empocher des gallions, au cas où. La question se posait donc.

« Enfin c'est dommage, » continua-t-elle à voix basse, pour ne pas attirer l'attention, « vous ne faites vraiment rien de magique ? » Elle était vraiment curieuse, elle voulait comprendre pourquoi Flynn avait renoncé à la magie comme ça. April espérait quand même qu'elle n'allait pas le faire paniquer de nouveau. Elle voulait juste mieux le connaître.

_________________
Avatar de la part de Shasandre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité


avatar

Invité



Message
06.09.14 10:11

Ce n'était pas souvent que Flynn tombait sur un client qui l'intéressant tant que ça, cette fille le connaissait, elle le connaissait de nom même, et la cerise sur le gâteau c'était qu'elle savait qu'il était sorcier. Le pâtissier, intéressé et sans occupations, tira la chaise qu'il gardait dans un coin derrière son comptoir pour s'asseoir en face de la rousse, l'examinant du regard, il l'avait déjà vue quelque part, mais où ? Voila la question. Il faut dire que Flynn n'avait jamais vraiment fait attention aux gens qui l'entouraient à Poudlard. Il avait bien eu un ou deux amis vagues, et parlés avec quelques personnes de sa maison, mais son opinion sur le monde magique était si impopulaire que même les enfants de moldus le traitait de rabat-joie. Il avait passé une bonne partie de sa scolarité dans son coin, et le peu d'amis qu'il s'y était fait, il avait perdu contact avec eux, plus par accident que par volonté. Donc oui, cette fille lui était simplement vaguement familière.

Le gérant du salon de thé expliqua à sa cliente :
« Eh bien, c'est un salon de thé, donc je sers thés et gâteaux en tous genres, je décors les gâteaux moi-même. J'accepte aussi les commandes, donc si vous voulez un gâteau pour votre ami, je peux en faire un, oui. »
L'idée d'occuper son après-midi à faire un nouveau gâteau enchanta le balafré, il faut dire qu'avec les quatres... ah non, trois, groupes de personnes présentes dans l'établissement -l'autre personne assise au comptoir avait payé et était partit-, il s'ennuyait depuis ce matin. Heureusement que cette jeune femme avait fait son apparition.

La rouquine insista sur l'idée du gâteau magique, Flynn la regarda, un sourire légèrement amusé sur son visage, il répondit :
« J'ai dis que je n'en faisais pas ici, j'ai pas dis que j'en faisais pas du tout. »

Flynn, décidant de rester sur cette touche de mystère, se leva pour récupérer l'argent laissé par le client avant de se rasseoir et se penchant en avant, croisant les bras sur le comptoir, et demanda à son interlocutrice :
« Mais d'abord j'aimerais savoir d'où vous me connaissez, vous pouvez bien sûr m'appeler Flynn, vu que c'est mon prénom, mais vu que je ne vous l'ai pas dit je suis curieux quand même, et encore plus sur le fait que vous sachiez que je suis un membre du monde magique. »

Le comptoir était maintenant vide et le peu de clients restant étaient à l'autre bout de la pièce en train de discuter avec vivacité, le duo magique pouvait donc parler librement.
Revenir en haut Aller en bas




avatar

April H. Solomon
Messages : 105
Date d'inscription : 27/07/2014
Age : 28



Message
06.09.14 17:23

La discussion devenait de plus en plus mystérieuse.

Tout avait commencé normalement. Flynn lui avait expliqué qu'il était disposé à faire un gâteau sur commande, si jamais April le souhaitait, ce qui était le cas. Elle ne savait pas encore lequel – ils avaient tous l'air délicieux – mais elle était sûre de finir par se décider au fur et à mesure de la discussion. Puis le pâtissier lui glissa qu'il ne faisait pas de gâteaux magiques ici … mais qu'il en faisait quand même.

April ne comprenait pas exactement ce qu'il voulait dire. Avait-il un autre établissement, un réservé aux sorciers ? Ce n'était pas impossible. A force de vivre parmi les moldus, April avait surtout connaissance des bons plans moldus, et connaissait mal ce qui valait le détour chez les sorciers. Fallait-il qu'elle se rende ailleurs pour avoir son gâteau magique, du coup ? Ca ne la dérangeait pas. Mais elle prendrait la moto cette fois-ci.

Flynn partit récupérer l'argent laissé par un autre client, et April le regarda sans rien dire. Il revint, et les bras croisés sur le comptoir, lui demanda gentiment d'où est-ce qu'elle le connaissait, et comment savait-elle tant de choses sur luit.

April le regarda avec des grands yeux ronds.

Puis elle éclata de rire.

« Oh je suis désolée ! » finit-elle par articuler. « Je me souviens bien de vous, vous étiez le grand garçon solitaire dans la salle commune des Serdaigles. Mais je suppose que vous, vous ne vous souvenez pas de moi. C'est normal, en fait. J'y ai pas pensé. Je me présente, du coup, April Solomon, ancienne Serdaigle, j'étais la petite fille qui s'intéressait beaucoup aux moldus. Ravie de pouvoir vous parler. »

Qu'elle était bête ! Bien sûr qu'il ne se souvenait pas d'elle ! Ca expliquait son moment de surprise, et le dialogue de sourds qui s'en était ensuivi. Il ne pouvait pas savoir qu'elle le reconnaissait. Il ne pouvait même pas savoir qu'elle était sorcière. April devait avoir l'air d'une cliente moldue comme toutes les autres, à ses yeux. Une inconnue qui semblait tout savoir à son sujet. Elle lui avait peut-être fait peur, en fait.

Et, juste comme ça, avec la question de Flynn, tout redevenait normal.

« C'est un métier très intéressant que vous avez, quand même. » continua-t-elle. « Qu'est-ce qui vous a poussé à vous installer en plein quartier moldu comme ça ? On n'en rencontre pas beaucoup par ici, des sorciers. »

April était curieuse, et Flynn semblait bien disposé à son égard. Sa commande de gâteau pouvait attendre un peu, le temps qu'elle en apprenne un peu plus sur ce curieux pâtissier. Elle n'avait jamais vraiment osé l'aborder quand ils étaient à Poudlard, elle était contente d'en avoir l'occasion maintenant. Flynn avait l'air très intéressant. En plus il était plutôt mignon. April avait un grand sourire sur le visage.

_________________
Avatar de la part de Shasandre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité


avatar

Invité



Message
06.09.14 19:59

Elle rit, beaucoup. Flynn écarquilla l’œil droit, sentant, comme d'habitude, la paupière de son œil gauche refuser de se lever plus que ça, feignasse va. Cette fille était à Serdaigle ? En même temps que lui ? Elle était totalement sortie de la mémoire de l'homme, mais alors là, complètement. Même maintenant qu'il savait qui elle était, l'impression de l'avoir déjà vue quelque part était toujours aussi vague, il se trouvait incapable de l'imaginer dans l'uniforme noir et bleu de son ancienne maison. Mais ça expliquait tout ! Ok donc pas de panique, c'était normal ! Flynn décida de se présenter en bonne et due forme :
« Flynn Lin-Yao Lisang, désolé de ne pas me souvenir de vous, j'étais particulièrement dans mon monde quand j'étais encore étudiant, ça a pas beaucoup changé mais j'ai quand même été forcé à évoluer pour mon travail ! »

Oui. Il se présente avec son deuxième prénom, et c'est comme ça.
La prénommée April Solomon semblait s'intéresser à l'histoire de son interlocuteur, elle lui posait une question, une question relativement personnelle même, et bien que Flynn était flatté que quelqu'un s'intéresse autant à lui, son naturel réservé revenait au galop, il n'avait pas tellement l'habitude de parler de lui. Le garçon baissa la tête et posa sa main gauche dans ses cheveux épais en jouant avec entre ses doigts. Très simplement, il résuma sa situation :
« J'ai jamais vraiment réussi à m'intégrer au monde sorcier et ait toujours été plus à l'aise avec les moldus, » il releva la tête et sourit, « Alors me voilà ! ».

C'était l'explication exacte, condensée en une phrase. Flynn aimait écouter les autres et était beaucoup moins à l'aise lorsqu'il s'agissait d'être écouté. Non, lui, c'était la sorcière souriante qui le regardait qui l'intéressait, et apparemment c'était l'heure des questions, alors il n'hésita pas à demander :
« Et vous ? C'est pas tous les jours qu'un sorcier vient dans ma boutique, encore moins un ancien camarade de Poudlard. Qu'est-ce qui vous amène ici ? »

Vu sa manière de s'habiller, April avait elle aussi l'air d'être une habituée du monde moldu, normalement les autres sorciers sont bien plus maladroit dans leur habillement lorsqu'ils tentent de passer inaperçue dans les rues de Londres. Plus d'une fois Flynn en avait croisé un et avait levé les yeux au ciel, l'ignorance des sorciers était presque hypocrite. Mais cette jeune femme, elle était un véritable caméléon, peut-être avait-elle aussi préféré se joindre aux sans magies plutôt que vivre enfermé dans ce qui semblait être le moyen âge ensorcelé ? Dans ce cas, peut-être avait-elle plus de points communs avec le pâtissier qu'il ne semblait, et c'était ça qui intéressait Flynn chez cette personne.
Revenir en haut Aller en bas




avatar

April H. Solomon
Messages : 105
Date d'inscription : 27/07/2014
Age : 28



Message
07.09.14 16:09

Comme April l'avait pressenti, Flynn n'avait gardé aucun souvenir d'elle. Ce n'était pas très étonnant – ils ne s'étaient jamais vraiment parlés, tout au plus s'étaient-ils regardés de loin, une ou deux fois, d'un bout à l'autre de la salle commune des Serdaigles. April adolescente l'avait trouvé très intriguant, mais son attitude renfermée l'intimidait un peu, et surtout sa cicatrice l'avait beaucoup impressionnée, à l'époque, et elle n'avait pas pris le courage de l'aborder. Ce qui était probablement une bonne chose, au final. Elle n'avait pas tenté de sortir avec lui comme elle l'avait fait avec beaucoup d'autres garçons. Du coup ce genre de souvenirs un peu gênants n'allait pas venir entacher leur amitié naissante, et c'était tout aussi bien comme ça.

Flynn lui avoua qu'il ne s'était jamais senti à l'aise chez les sorciers (ce qui expliquait encore un peu plus pourquoi l'homme n'avait gardé que peu de souvenirs de Poudlard) et tout comme April, il était parti vivre chez les moldus dont il préférait largement la compagnie. La jeune femme eut un petit sourire. Ca leur faisait un point commun ! Flynn avait l'air mal à l'aise d'avoir dû lui dire ça, c'était dommage. Etait-ce parce qu'il en avait honte ? Il n'y avait pas de honte à préférer le monde moldu, tout comme il n'y avait pas de honte à être moldu.

Et c'était au tour d'April de raconter sa vie.

« J'ai eu votre adresse de la part d'un de mes amis moldus. » expliqua-t-elle tout simplement. « Je voulais un gâteau pour mon ami, et c'est plus facile pour moi d'avoir des adresses moldues, parce que j'ai vécu les sept dernières années parmi eux. J'ai repris contact avec le monde sorcier il y a très peu de temps en fait, c'est pour ça que j'ai déménagé à Londres. Mais je préfère quand même me promener par ici. »

April trouvait toujours le monde moldu plus intéressant, plus inventif et plus surprenant que l'univers un peu arriéré et fermé sur lui-même dans lequel vivaient tant de sorciers. Mais les récentes évolutions politiques que ce dernier connaissait l'enchantaient, elle était contente de voir le ministre de la magie prendre des décisions difficiles, mais nécessaires, pour sortir le monde magique de son isolement délétère, malgré toutes les réticences et les résistances qu'il rencontrait. April vivait dans une époque formidable.

« Vous n'avez pas l'air d'avoir beaucoup de travail aujourd'hui. » constata-t-elle. « Si je commandais un thé ? Nous pourrions le boire ensemble en discutant. Je le paye, bien sûr. »

Ca semblait une bonne idée à la jeune femme. Flynn avait du travail, et il allait sûrement devoir se lever régulièrement pour aller servir d'autres clients, mais sa boutique semblait calme en ce moment. Il aurait sûrement le temps d'apprécier une tasse de thé avec quelqu'un, et April allait pouvoir découvrir les produits de sa boutique comme ça.

_________________
Avatar de la part de Shasandre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité


avatar

Invité



Message
07.09.14 19:45

Flynn commençait à apprécier son interlocutrice et envisageait même, peut-être, de faire de son mieux pour devenir son ami. Il faut dire que pendant ses jours de congés il lui arrivait de se sentir un peu seul avec le peu de personnes qui lui étaient familières. Ces dernières années, à part ses clients et les deux ou trois filles qui lui avaient demandé un rendez-vous et avec qui ça n'avait aboutit à rien, le patron du salon de thé était relativement isolé. Ça ne le dérange pas plus que ça, mais il ne dirait pas non à une amitié ! Et April avait des points communs intéressants avec lui.

Elle aussi aurait coupé les ponts avec le monde sorcier et préféré le monde moldu, Flynn hésita à lui demander la raison de cette décision, mais avant qu'il ne trouve le courage de poser une question si personnelle, la jeune femme lui proposa de boire un thé avec elle. D'un simple clin d’œil, l'homme constata que les quelques clients présents n'étaient pas prêts de partir. L'ambiance confortable des lieux incitait certaines personnes à venir pour quelques heures et pas seulement pour boire un verre avec des amis. Parfois, il trouvait des étudiants cherchant désespérément un lieu calme pour finir leurs révisions, ou une autre personne désirant lire assis sur un bon fauteuil avec un bon thé. Rares étaient les clients qui restaient moins d'une demie heure, et c'était bon pour les affaires. Même si, tant qu'ils consommaient une tasse de thé, Flynn n'allait pas les empêcher de rester, la plupart des personnes commandaient plus d'une choses afin de se donner de la contenance face au patron qui semblait ronchon.
Après cette observation, le sourire de Flynn réapparut, il dit :
« Il semblerait que je vais être tranquille un bout de temps, je vous offre une part de gâteau si vous voulez, il en reste un peu et je peux pas vraiment les revendre demain de toute façon. Et pour le thé, je vous passe la carte. »

D'un mouvement, il se tourna sur sa chaise de bar et saisit une des cartes présentes sur la pile légèrement instable et, continuant son tour complet, la passa à April en souriant, il y avait une dizaine de thés répertoriés sur cette carte, des thés noirs, aux thés blancs, aux tisanes, l'amour de Flynn pour le thé se retranscrivait dans ce morceau de carton plastifié. Lui se leva et décida d'opter pour un thé blanc à la fraise, il mit la bouilloire en marche et prépara la théière. Se tournant vers sa cliente, il dit :
« Si vous voulez des recommandations demandez-moi, ça arrive souvent que des clients s'y perdent parce qu'ils s'y connaissent pas trop. »


Il n'assumait pas qu'elle ne connaissait rien en thés, au final il en savait rien du tout, il espérait au fond de lui qu'elle ne prendrait pas cette phrase trop mal. L'eau chauffée, il remplit la théière et s'assit en face de April, son habituel sourire naturellement charmant sur son visage, et demanda :
« Vous avez choisi ? »
Revenir en haut Aller en bas




avatar

April H. Solomon
Messages : 105
Date d'inscription : 27/07/2014
Age : 28



Message
08.09.14 21:21

Flynn avait accepté ! Il lui avait même proposé une part de gâteau – qu'April accepta avec plaisir. Tout se passait bien. Ils avaient l'air d'être partis pour discuter un bon bout de temps, et la jeune femme ressortirait probablement de la boutique avec un ami de plus. Elle était ravie.

Flynn lui passa la carte des thés, qu'April se mit à lire attentivement. Elle n'avait jamais vraiment bu de thé – tout au plus s'était-elle faite quelques tasses avec les petits sachets que donnaient les hôtels. Son truc à elle, c'était plutôt le café. Les machines à café, toutes avec leurs fonctionnement et leur allure à elles, partant d'une idée très simple ou résultant d'une machinerie compliquée, lui avaient tapé dans l'oeil dès son atterrissage dans le monde moldu. April avait appris à faire du café, du coup. Mais le thé, le vrai, celui que Flynn préparait à ses clients, c'était nouveau pour elle.

Elle était un peu perdue.

Le pâtissier lui indiqua qu'il était tout prêt à lui faire des recommandations, et April hocha de la tête. Elle continua de détailler la carte pendant qu'il s'occupait de faire chauffer de l'eau, puis le regarda avec un grand sourire quand il se retourna.

« Je prendrais un … euh … un thé noir ? » Les thés noir, c'était ce qu'il y avait dans les hôtels, non ? Elle ne s'aventurait pas trop loin. Elle voulait voir quel goût avait un thé d'hôtel préparé par quelqu'un qui s'y connaissait vraiment. « Et ensuite, quel genre de thé, je ne sais pas … Je ne m'y connais pas beaucoup. Je vous fait confiance ? »

Flynn avait vraiment un sourire charmeur. Il était plutôt mignon, même avec sa cicatrice sur le visage, qui ne gênait plus tant que ça la jeune femme, maintenant qu'elle avait grandi et voyagé. Elle n'était plus aussi impressionnante qu'avant. Flynn avait un beau visage.

« Vous, vous allez prendre quoi ? » enchaîna-t-elle. « Comment ça vous est venu, ce goût pour le thé et les pâtisseries, au fait ? »

C'était un bon moyen de commencer la conversation, et d'en apprendre un peu plus sur ce curieux pâtissier. April lui tendit la carte pour qu'il puisse la guider dans son choix de thé.

_________________
Avatar de la part de Shasandre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité


avatar

Invité



Message
11.09.14 11:55

Elle avait l'air perdue dans un labyrinthe de choix, elle ne connaissait apparemment rien en thés. Flynn avait l'habitude, nombreux étaient les clients qui venaient sans rien connaître. Sous les noms des thés étaient listés les ingrédients présents dans la mixture de feuilles, mais beaucoup ne savaient pas où mettre la tête, alors, ils demandaient l'avis au patron, comme l'avait fait cette charmante rouquine.
Le garçon se pencha au-dessus de la carte que tenait son interlocutrice et pointa un des thés de la liste en la regardant, sourire aux lèvres. Il dit :
« Je pense que ce thé vous plaira. Je vais vous le préparer. »


Il s'agissait d'un classique, un thé noir aux arômes de citron jaune et vert, d' orange douce et amère, de pamplemousse, bergamote et de mandarine. Sept agrumes qui créaient un équilibre de saveur parfait. Si Flynn était plus thé blanc ou vert que thé noir, celui-là restait quand même un de ses pêchés mignons. Il se releva et répondit :
« Moi, j'ai pris un thé blanc à la fraise, c'est simple, c'est doux, c'est à la fraise, du tout bon ! »


Puis mis les machines en route, chauffer l'eau, prendre le thé, le tout quoi. Tournant toujours le dos à son ancienne camarade de maison et s’ouvrant à la tâche, il répondit au reste de ses questions, toujours un peu timide.
« Les gâteaux, ma mère m'en faisait quand j'étais petit et j'ai très vite appris à en faire, »
il versa l'eau chaude dans la théière, « le thé, eh bien je suis à moitié chinois et à moitié anglais, deux pays où le thé a une importance culturelle donc, » Il posa la théière devant la jeune femme et fini en riant un peu, « J'avais pas vraiment le choix d'en faire une passion ! »[/color]. Comme à on habitude, il posa un petit sablier à côté du reste du service et indiqua:
« Deux sabliers pour ce thé! »

Tout à coup, Flynn ne su pas quoi faire et resta stupidement debout, il avait oublié quelque chose...mais quoi ? Ah !
« Pour le gâteau, il me reste un peu de gâteau citron, fraise, chantilly, et un peu de gâteau à l'ananas, je vous laisse choisir ! »


Le citron et la fraise, les deux choses que Flynn préférait, les deux douceurs que le monde lui avait offert. Merci, le monde !
Revenir en haut Aller en bas




avatar

April H. Solomon
Messages : 105
Date d'inscription : 27/07/2014
Age : 28



Message
14.09.14 21:02

Flynn était gentil. Voyant qu'April peinait à faire un choix il l'avait guidée vers quelque chose de classique, tout à fait adapté pour quelqu'un qui n'y connaissait pas grand-chose en thés. Il l'avait fait le sourire aux lèvres, puis il s'était retourné pour préparer la commande. Il répondait poliment à toutes les questions que lui posait la jeune irlandaise, apparemment ravi de faire la discussion avec elle. Mais il ne s'attardait pas trop. Flynn était gentil, mais il n'était pas très bavard. April commençait à nourrir quelques doutes. Peut-être qu'il ne faisait que son métier en fait. Qu'il ne se montrait agréable que parce qu'elle était une cliente, qui lui amenait un peu d'activité dans sa boutique aujourd'hui, et un gâteau à faire pour occuper l'après-midi.

C'était même très probable. April n'avait pas fait une bonne première impression, en lui donnant des frayeurs sans le vouloir, et Flynn n'avait probablement pas envie de voir quelqu'un venant du monde magique. Il s'était installé en plein cœur du Londres moldu et sa clientèle était presque exclusivement moldue. Il n'avait jamais été à l'aise à Poudlard, ou tout du moins dans le monde sorcier, il l'avait dit lui-même. Il ne se souvenait pas d'elle. Il répondait aux questions de la jeune rousse mais ne relançait pas vraiment la conversation. Il n'avait pas l'air de vouloir parler de sa vie, et il n'avait pas l'air de s'intéresser à celle d'April. Il était juste poli.

Si elle avait raison (et elle n'avait pas de raison d'en douter) alors c'était bien dommage. Pour une fois qu'April trouvait quelqu'un comme elle, fasciné par le monde moldu, à l'aise dans le monde moldu, et plus à l'aise ici-là que dans le monde sorcier ! Elle aurait aimé s'en faire un ami. Elle ne savait pas trop ce qui intéressait le pâtissier dans ce côté-ci de Londres, mais elle aurait aimé passer du temps à le découvrir. Ils auraient pu parler politique. Ils auraient pu parler technologie. Ils auraient pu parler de l'attitude moyenâgeuse de leurs confrères sorciers, voire s'en moquer un peu, ils auraient pu parler de tout et de n'importe quoi. Et April s'était installée comme si elle était chez elle, en se disant que tout aller se passer comme elle l'imaginait. Mais non.

Dommage, vraiment.

Flynn avait fini le thé et apporté deux sabliers – et sa cliente se promettait de tout faire dans les règles de l'art. Pour lui faire plaisir et découvrir ce que c'était vraiment que le thé. Après tout, il n'y avait pas de raison de gâcher une bonne après-midi en se renfrognant, Flynn était tout de même courtois envers elle, et ses gâteaux avaient l'air délicieux. Elle reviendrait sûrement ici, mais ne ferait pas deux fois l'erreur de lui tenir la jambe comme ça, voilà tout.

Le pâtissier resta debout sur place, l'air un peu perdu, avant de se rappeler de ce qu'il voulait dire, et de lui proposer l'un des différents gâteaux qu'il avait.

« Je prendrais bien celui à l'ananas. » répondit-elle après un moment de réflexion. Elle l'avait pris parce qu'il semblait plus exotique que les autres. Ce n'était pas tous les jours qu'elle avait l'occasion de goûter du gâteau à l'ananas.

Et ceci dit, April resta là, sans trop savoir quoi dire. Relancer la discussion, lui poser des questions sur sa vie, lui parler de la sienne ? Ca ne semblait pas l'intéresser, mais en même temps ils ne pouvaient non plus rester silencieux l'un en face de l'autre pendant toute l'après-midi. Il fallait bien parler de quelque chose. Elle finit par trouver.

« Quelle est la différence entre les thés noirs et les thés verts, en fait ? Et les thés blancs ? » Pour elle, ça n'avait jamais été qu'une variation sur les boîtes à sachets. April ne buvait pas beaucoup de thé, et quand elle en achetait c'était plus à la tête de la boîte qu'autre chose. Pour sa défense elle s'y connaissait bien mieux en café.

La jeune mécanicienne ne se ferait peut-être pas un ami ce jour-là, mais elle en apprendrait un peu plus sur le thé. Elle était toujours contente de découvrir quelque chose de nouveau. C'était intéressant aussi. Ce n'était pas si mal.

_________________
Avatar de la part de Shasandre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité


avatar

Invité



Message
25.09.14 17:24

Une fois le choix de sa précédente camarade de classe fait, Flynn se dirigea dans la cuisine, ouvrit le frigo où il rangeait les invendus, il était rare qu'il y en ait beaucoup car il connaissait en général l’afflux de clients par jours et adaptait la quantité de gâteaux qu'il faisait en fonction de cela, mais dans le cas où il restait d'un gâteau, c'est lui qui le mangeait, refusant de le vendre le lendemain. Il coupa une part de gâteau à la fraise et au citron et une part du gâteau à l'ananas qui n'était en fait qu'un gâteau au yaourt tout ce qu'il y avait de plus simple mais avec des morceaux d'ananas coupés à l'intérieur, et aussi posés en décoration sur un glaçage à la vanille.
Retournant au bar, il le déposa devant April et s'assit, commençant à déguster le sien par tout petits bouts avec la pointe de sa fourchette. Un silence gênant s'installa, et Flynn s'apprêtait à dire quelque chose quand April lui posa une question à laquelle il répondit, encore un peu de gâteau dans la bouche et faisant des gestes accompagnant son explication avec sa fourchette :
« C'est une question de feuilles en fait. » Le patron du salon de thé commença un petit speech passionné sur les différentes sortes de thés, les vertus, les goûts, les thés aromatisés, les temps et température d'infusion, puis, il sourit, finissant de mâcher son bout de gâteau.
Il avait fini son speech, et son regard retourna vers la pâtisserie, un peu gêné, il ne savait pas quoi dire maintenant. Alors, les yeux toujours rivés sur son assiette, il dit :
« Je suis désolé, j'ai pas tellement l'habitude des longues discutions et je suis toujours un peu mal à l'aise quand il s'agit de parler de moi, le prend pas mal. Je suis plus le genre de personne qui écoute. »
Il planta ses yeux ambrés dans ceux de son interlocutrice et sourit, preuve de sa bonne foi.

Flynn ne voulait pas que April se fasse des idées, il adorerait se faire des amis, parfois ça lui manquait fortement, mais il n'avait jamais été très doué pour ça voilà tout. Il priait pour que la rouquine ne se soit pas dit qu'il n'était pas intéressé car ce n'était pas le cas. Rencontrer une sorcière vivant dans Londres moldu était rare, ça n'était jamais arrivé ! Alors tout l’intérêt de Flynn se portait sur elle.
[HRP: désolée du temps de réponse, j'ai mis un bout de temps à réaliser que c'était mon tour de répondre]
Revenir en haut Aller en bas




avatar

April H. Solomon
Messages : 105
Date d'inscription : 27/07/2014
Age : 28



Message
04.10.14 14:18

April écoutait Flynn lui parler des différentes variétés de thé tout en picorant sa part de gâteau. Elle apprenait beaucoup. Elle ne se doutait pas qu'il y ait autant de choses à savoir à propos du thé – la jeune mécanicienne s'était dirigée d'instinct vers le café à cause des machines moldues, mais le thé avait lui aussi tout son rituel et ses subtilités. C'était très intéressant. Ca plairait peut-être à Laertes. Elle lui en parlerait.

Le gâteau n'était pas très original finalement (Laertes aurait sûrement fait tout aussi bien) mais il était bon, et il était gratuit, alors la jeune femme n'était pas mécontente. Avec la tasse de thé qu'elle avait commandé, et qu'elle s'efforçait de boire dans les règles de l'art pour plaire à son hôte, April passait une plutôt bonne après-midi. Et Flynn était de bonne compagnie, même s'il n'avait sûrement pas trop envie de parler de lui, en fait.

Flynn avait fini son cours et le silence revint. Les deux jeunes gens se mirent à contempler leur assiette d'un air gêné, puis le pâtissier reprit la parole.

Il n'avait juste pas l'habitude de parler de lui. Oh. April releva les yeux, et vit que Flynn lui souriait. La jeune femme eut un petit sourire elle aussi.

Tout n'était peut-être pas perdu. S'il était juste timide, ils pouvaient encore devenir amis, et la mécanicienne finirait bien par apprendre à connaître le pâtissier. En tous cas, elle se disait qu'elle allait essayer de nouveau, alors qu'il y avait cinq minutes à peine elle se résignait à le laisser tranquille en restant polie dans son coin.

« Je comprends. » fit-elle, plus pour commencer une réponse que parce qu'elle comprenait vraiment. April n'avait pas peur de parler aux gens. « Vous n'avez pas souvent de discussion avec vos clients ? Londres est un endroit plutôt joli. Quand je travaillais en Irlande, j'en profitais souvent pour sortir dehors durant la soirée, et voir du monde, et découvrir la vie des moldus autout de moi. Ca me fascinait beaucoup. Ca me fascine toujours, en fait ! »

« Vous aimez le monde moldu, en fait ? Vous m'aviez dit que vous y étiez plus à l'aise que dans le monde des sorciers. Moi je le trouve beaucoup plus intéressant et ingénieux. Il y a toujours quelque chose de nouveau à découvrir, et toujours une nouvelle invention qui apparaît chez eux ! Ils n'ont pas la magie, mais ils se débrouillent bien mieux que les sorciers, parfois. »


April ne savait pas trop ce que Flynn pensait de la magie et des moldus. C'était un sujet intéressant à aborder. Elle avait bien envie de savoir ce qu'il avait à dire là-dessus.

_________________
Avatar de la part de Shasandre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé



Message

Revenir en haut Aller en bas

What we know - Flynn Lisang

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PIMENTINE ! :: 
 :: Le Londres des moldus & lieux cachés
-
Vote pour Pimentine parce que tu l'aimes ♥



Et si tu as un soucis, rends-toi sur la F.A.Q. !