Être sorcier dans le Londres magique, c'est vraiment tranquille.
Sauf lorsque trois frères, les Bumblebee, décident de révolutionner le monde magique en proposant trois idées qui s'opposent : révéler les sorciers aux moldus, intégrer les créatures à la société, ou tout laisser en l'état en se méfiant bien des deux autres.

Du coup, tout le monde se sent un peu concerné, surtout lorsque des créatures, des hybrides, des sorciers étrangers et même des moldus débarquent dans le Londres magique pour avoir leur mot à dire ! En soi, ce n'est pas grave. Tout le monde continue sa petite vie, s'occupe de son quartier, son métier, sa petite vie amoureuse.
Mais à la fin, l'un des trois finira bien par être ministre, mais rien de tout ça ne vous empêchera de vivre votre vie extraordinaire dans le Londres magique !








S.A.U.M.O.N. ϟ 10
ligue des sorciers ϟ 10
l'unité ϟ 20

nés-moldus ϟ 04
sang mêlés ϟ 21
sang purs ϟ 01

femmes ϟ 16
hommes ϟ 24

créatures ϟ 05
hybrides ϟ 06

moldus ϟ 00
cracmols ϟ 03







Cassandre Ollivander ▬ fondatrice
absente ϟ (mp)
Tybalt Burgess ▬ fondatrice
présente ϟ (mp)
Chance Shamrock ▬ modérateur
présent ϟ (mp)
Shasandre Tyllus ▬ modérateur
absent ϟ (mp)
Laertes Harper ▬ modératrice
présente ϟ (mp)
Prince Solus ▬ modératrice
présente ϟ (mp)












3293
4371
3280




LE CHEF DE LA NOUVELLE BRIGADE RÉVÉLÉ


Le projet de Brigade de Surveillance des Créatures et des Hybrides mis-en-place par Ater Bumblebee semble sur le point de voir le jour. Le chef de cette nouvelle Brigade, qui était resté jusque là secret, vient de nous être révélé.
Il s'agit de Mercutio Burgess, trente-huit ans, ancien chef de la Brigade des Aurors. Mercutio Burgess est connu pour avoir perdu dix de ses hommes lors d'une mission d'infiltration qui a mal tourné. Lorsque nous avons tenté d'obtenir ses réactions par rapport à sa nouvelle nomination, il a refusé de répondre à nos questions. Il n'y a plus qu'à espérer que cette nouvelle Brigade ne subira pas le même sort que la précédente.

réagir à l'article ?


















 

Partagez|


Winds in the east, mist coming in, like something is brewin' and about to begin ♪ Mary.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas




avatar

Mary M. Scott
Messages : 72
Date d'inscription : 01/08/2014
Age : 27



Message
03.08.14 8:50

Mary M. Scott
L'Unité - 24 ans - Botaniste - Serdaigle - Collectionneuse de cailloux
May est douce. Mary est gentille. Mary est joviale. Mary est aussi curieuse et passionnée. Mary peut être également avenante. Mais Mary est névrosée. Mary est susceptible. Mary est peureuse. Mary est franche et surtout bien trop directe ce qui la rend parfois cruelle.


« Can't put my finger on what lies in store... »


Ce n'est pas difficile d'apprécier Mary, c'est plus dur de la supporter durablement. Pourtant elle fait tout pour être sympathique et attrayante mais ses névroses et ses angoisses la rendent vite dépendante, la rendent vite trop bizarre pour qu'on s'y attache. Elle est très curieuse, elle lit tout ce qui l'intéresse et qui lui tombe sous la main. Elle passe ses journée à s'occuper des plantes, d'aucuns pourraient même croire qu'elle aime plus les plantes que les êtres humains, c'est en partie vrai d'ailleurs. Il en pousse partout chez elle, tellement qu'on pourrait croire qu'elle s'est installée dans une serre, mais c'était bien une maison à la base. Ceci dit vu le bazar monstre qui y règne on se dit que finalement c'est une bonne chose qu'elle n'y fait jamais entrer ni n'y amène personne. Elle est tranquille là, elle est joyeuse et joviale quand elle est à l'aise. Elle s'attache facilement, elle est assez jalouse d'ailleurs. Elle a besoin d'être rassurée, elle est aimante, elle est passionnée et elle peut s'avérer cruelle sans le vouloir.


« ... But I fear what's to happen, all happened before. »



• ... Oh purée ça commence bien.
• Euh. Des gens qui l'aiment bien malgré tout ou alors qui ignorent ses peurs, qui la croise souvent, qui la trouve sympathique, qui essaieraient de la connaître.
• Des gens qui viendraient au moindre bobo pour qu'elle leur file un élixir de plante ou le dernier onguent qu'elle prépare chez elle.
• Des gens qui l'aiment pas, qu'elle agace, qui pensent qu'elle le fait exprès pour attirer l'attention et se donner un côté fragile.
• Des créatures qui auraient subi sa curiosité, qu'elle aurait regardé avec insistance, tentant de trouver un prétexte pour les questionner (ou n'importe quoi d'autre, des créatures quoi).
• Et en fait non j'ai vraiment pas d'idée donc au pire faudra en discuter mes enfants.
• idée de lien
• idée de lien



     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




avatar

Mary M. Scott
Messages : 72
Date d'inscription : 01/08/2014
Age : 27



Message
03.08.14 8:51

LES SORCIERS ET SORCIÈRES




PRÉNOM
Essentiellement territorial, le chat est un prédateur de petites proies comme les rongeurs ou les oiseaux. Les chats ont diverses vocalisations dont les ronronnements, les miaulements, ou les grognements, bien qu’ils communiquent principalement par des positions faciales et corporelles et des phéromones. Selon les résultats de travaux menés en 2006 et 20071, le chat domestique est une sous-espèce du chat sauvage (Felis silvestris) dont son ancêtre, le chat sauvage d’Afrique (Felis silvestris lybica) a vraisemblablement divergé il y a 130 000 ans. Les premières domestications auraient eu lieu il y a 8 000 à 10 000 ans au Néolithique dans le Croissant fertile, époque correspondant au début de la culture de céréales et à l’engrangement de réserves susceptibles d’être attaquées par des rongeurs, le chat devenant alors pour l’homme un auxiliaire utile se prêtant à la domestication.

PRÉNOM
Essentiellement territorial, le chat est un prédateur de petites proies comme les rongeurs ou les oiseaux. Les chats ont diverses vocalisations dont les ronronnements, les miaulements, ou les grognements, bien qu’ils communiquent principalement par des positions faciales et corporelles et des phéromones. Selon les résultats de travaux menés en 2006 et 20071, le chat domestique est une sous-espèce du chat sauvage (Felis silvestris) dont son ancêtre, le chat sauvage d’Afrique (Felis silvestris lybica) a vraisemblablement divergé il y a 130 000 ans. Les premières domestications auraient eu lieu il y a 8 000 à 10 000 ans au Néolithique dans le Croissant fertile, époque correspondant au début de la culture de céréales et à l’engrangement de réserves susceptibles d’être attaquées par des rongeurs, le chat devenant alors pour l’homme un auxiliaire utile se prêtant à la domestication.

PRÉNOM
Essentiellement territorial, le chat est un prédateur de petites proies comme les rongeurs ou les oiseaux. Les chats ont diverses vocalisations dont les ronronnements, les miaulements, ou les grognements, bien qu’ils communiquent principalement par des positions faciales et corporelles et des phéromones. Selon les résultats de travaux menés en 2006 et 20071, le chat domestique est une sous-espèce du chat sauvage (Felis silvestris) dont son ancêtre, le chat sauvage d’Afrique (Felis silvestris lybica) a vraisemblablement divergé il y a 130 000 ans. Les premières domestications auraient eu lieu il y a 8 000 à 10 000 ans au Néolithique dans le Croissant fertile, époque correspondant au début de la culture de céréales et à l’engrangement de réserves susceptibles d’être attaquées par des rongeurs, le chat devenant alors pour l’homme un auxiliaire utile se prêtant à la domestication.

PRÉNOM
Essentiellement territorial, le chat est un prédateur de petites proies comme les rongeurs ou les oiseaux. Les chats ont diverses vocalisations dont les ronronnements, les miaulements, ou les grognements, bien qu’ils communiquent principalement par des positions faciales et corporelles et des phéromones. Selon les résultats de travaux menés en 2006 et 20071, le chat domestique est une sous-espèce du chat sauvage (Felis silvestris) dont son ancêtre, le chat sauvage d’Afrique (Felis silvestris lybica) a vraisemblablement divergé il y a 130 000 ans. Les premières domestications auraient eu lieu il y a 8 000 à 10 000 ans au Néolithique dans le Croissant fertile, époque correspondant au début de la culture de céréales et à l’engrangement de réserves susceptibles d’être attaquées par des rongeurs, le chat devenant alors pour l’homme un auxiliaire utile se prêtant à la domestication.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




avatar

Mary M. Scott
Messages : 72
Date d'inscription : 01/08/2014
Age : 27



Message
03.08.14 11:27

LES CRÉATURES




PRÉNOM
Essentiellement territorial, le chat est un prédateur de petites proies comme les rongeurs ou les oiseaux. Les chats ont diverses vocalisations dont les ronronnements, les miaulements, ou les grognements, bien qu’ils communiquent principalement par des positions faciales et corporelles et des phéromones. Selon les résultats de travaux menés en 2006 et 20071, le chat domestique est une sous-espèce du chat sauvage (Felis silvestris) dont son ancêtre, le chat sauvage d’Afrique (Felis silvestris lybica) a vraisemblablement divergé il y a 130 000 ans. Les premières domestications auraient eu lieu il y a 8 000 à 10 000 ans au Néolithique dans le Croissant fertile, époque correspondant au début de la culture de céréales et à l’engrangement de réserves susceptibles d’être attaquées par des rongeurs, le chat devenant alors pour l’homme un auxiliaire utile se prêtant à la domestication.

PRÉNOM
Essentiellement territorial, le chat est un prédateur de petites proies comme les rongeurs ou les oiseaux. Les chats ont diverses vocalisations dont les ronronnements, les miaulements, ou les grognements, bien qu’ils communiquent principalement par des positions faciales et corporelles et des phéromones. Selon les résultats de travaux menés en 2006 et 20071, le chat domestique est une sous-espèce du chat sauvage (Felis silvestris) dont son ancêtre, le chat sauvage d’Afrique (Felis silvestris lybica) a vraisemblablement divergé il y a 130 000 ans. Les premières domestications auraient eu lieu il y a 8 000 à 10 000 ans au Néolithique dans le Croissant fertile, époque correspondant au début de la culture de céréales et à l’engrangement de réserves susceptibles d’être attaquées par des rongeurs, le chat devenant alors pour l’homme un auxiliaire utile se prêtant à la domestication.

PRÉNOM
Essentiellement territorial, le chat est un prédateur de petites proies comme les rongeurs ou les oiseaux. Les chats ont diverses vocalisations dont les ronronnements, les miaulements, ou les grognements, bien qu’ils communiquent principalement par des positions faciales et corporelles et des phéromones. Selon les résultats de travaux menés en 2006 et 20071, le chat domestique est une sous-espèce du chat sauvage (Felis silvestris) dont son ancêtre, le chat sauvage d’Afrique (Felis silvestris lybica) a vraisemblablement divergé il y a 130 000 ans. Les premières domestications auraient eu lieu il y a 8 000 à 10 000 ans au Néolithique dans le Croissant fertile, époque correspondant au début de la culture de céréales et à l’engrangement de réserves susceptibles d’être attaquées par des rongeurs, le chat devenant alors pour l’homme un auxiliaire utile se prêtant à la domestication.

PRÉNOM
Essentiellement territorial, le chat est un prédateur de petites proies comme les rongeurs ou les oiseaux. Les chats ont diverses vocalisations dont les ronronnements, les miaulements, ou les grognements, bien qu’ils communiquent principalement par des positions faciales et corporelles et des phéromones. Selon les résultats de travaux menés en 2006 et 20071, le chat domestique est une sous-espèce du chat sauvage (Felis silvestris) dont son ancêtre, le chat sauvage d’Afrique (Felis silvestris lybica) a vraisemblablement divergé il y a 130 000 ans. Les premières domestications auraient eu lieu il y a 8 000 à 10 000 ans au Néolithique dans le Croissant fertile, époque correspondant au début de la culture de céréales et à l’engrangement de réserves susceptibles d’être attaquées par des rongeurs, le chat devenant alors pour l’homme un auxiliaire utile se prêtant à la domestication.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




avatar

Prince Solus
Messages : 159
Date d'inscription : 27/07/2014



Message
06.08.14 12:03

Citation :
des créatures qui auraient subi sa curiosité, qu'elle aurait regardé avec insistance, tentant de trouver un prétexte pour les questionner (ou n'importe quoi d'autre, des créatures quoi).

*vient faire pouic pouic*

- Prince Solus est une créature, et pas des moindres.
- Prince Solus a du sang royal, ça rend encore plus curieux !
- Prince Solus adooore qu'on s'intéresse à lui, même si il va dire que la personne qui le questionne trop est une impolie

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




avatar

Gillian H. Twain
Messages : 147
Date d'inscription : 27/07/2014
Age : 25



Message
06.08.14 12:23

Je t'avais promis de venir avec un lien, et ça y est, j'ai une idée stupide (mais intéressante, je crois) (de toutes façons, les idées stupides sont les plus intéressantes).

Tu dis que Mary collectionne les cailloux. OR, Gilly a la fâcheuse habitude de se promener avec une de ses pierres philosophales autour du cou en permanence - ce qui ressemble, de près ou de loin, à un caillou, mais un vachement beau et vachement lisse caillou. Mary aurait pu s'intéresser à ce curieux pendentif, et là, on peut partir sur deux liens différents :
- Soit c'est une bitch et elle essaie de lui voler (et là, Gillian la massacre et elles se détestent).
- Soit elle vient en parler avec Gilly qui se répand d'amour pour l'alchimie, et là on a encore plusieurs solutions... Que je décris dans un autre paragraphe pour pas confondre les tirets.

- Donc. Soit, les deux nanas deviennent bestah forever, elles s'entendent bien, parlent de leurs passions différentes limite sans s'écouter, et la vie est belle (et bruyante).
- Soit Mary en a rien à péter de l'Alchimie, et elle décide de pas aimer Gilly, mais Gilly l'apprécie quand même et la colle et ça finit par partir en vrille.
- Soit on revient sur l'idée un, mais on rajoute le côté maternel de Gillian qui essaie d'aider Mary à surmonter ses peurs, lui donne plein de conseils et tout ça.

Voilààà Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




avatar

Mary M. Scott
Messages : 72
Date d'inscription : 01/08/2014
Age : 27



Message
06.08.14 12:38

Oh oh vous êtes chou.

Alors Solus, si on part comme ça attends toi à avoir des demandes d'audience tous les quatre matins de la part de Mary qui va vouloir étudier ta créature sous toutes les coutures, surtout qu'elle ne s’embarrasse pas des apparences et qu'elle ne va pas se rendre compte qu'elle peut être intrusive ou que certaines questions peuvent être délicates (oui je ferais la lumière sur cette sombre histoire d’œufs). En plus elle peut potentiellement être persuadée que ses écailles seraient parfaites dans ses concoctions de potions. Elle en développerait presque une obsession tu vois. "Laiiiiiissez moi une écaille, juste uuuuuune, toute petite riquiqui, vous ne verrez même pas qu'il en manque une."

Gill omg tu m'as juste fait trop rire. Et oui si elle voit sa pierre elle va forcément s'y intéresser, mais ce n'est pas du tout son genre de la voler. Au pire elle essayera de te l'acheter quoi. Donc dans tous les cas Mary viendra sans vergogne lui en parler et comme elle est très curieuse elle pourrait très bien partir dans des discutions passionnées (et ce serait tellement je ne t'écoutes qu'à peine, je fais du bruit, je glousse et dès que je découvre un truc intéressant je t'y traîne de force parce qu'il faut que tu vois ça). De plus ça peut ne pas freiner les élans mamantesques (si ça existe) de Gill, vu qu'en apprenant à se connaître elle aurait forcément fini par remarquer les terreurs de Mary et donc aurait pu essayer de comprendre, de la calmer tout ça, bref.

Amour ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




avatar

Prince Solus
Messages : 159
Date d'inscription : 27/07/2014



Message
06.08.14 14:09

D'accord. Je note, Mary sujet le plus envahissant et le plus admiratif devant ses écailles. Bon point. Un rp ? /meurt
Prince Solus daignera peut-être lui donner une de ses écailles. Et lui faire visiter son beau lac si elle investie dans les potions adéquates. Et faisons lumière sur cette sinistre affaire d'oeuf !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




avatar

Mary M. Scott
Messages : 72
Date d'inscription : 01/08/2014
Age : 27



Message
06.08.14 15:02

Ouaiiiiiiis o/ (je veux visiter ce lac)(en plus il doit y avoir plein de plantes aquatiques)(oui c'est important). Et partante pour le rp, je peux attendre si tu es trop chargé dans tous les cas. (Attention si tu lui en donnes une elle va vouloir les collectionner)(comment ça elle abuse ?).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




avatar

Gillian H. Twain
Messages : 147
Date d'inscription : 27/07/2014
Age : 25



Message
06.08.14 16:43

Cette relation me plaît et me va et elle est cool Very Happy
Donc je valide. Voilà.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité


avatar

Invité



Message
12.08.14 21:13

OH MARY, SI TU SAVAIS ; j'te fais chier avec ça, mais c'est pour la bonne cause !

Je viens quémander un lien.

Alors, c'pas un secret mais Ayron c't'un centaure d'une centaine d'année qui a parfois besoin de se ressourcer, parce que soyons franc, le Royaume Solus ça fouette la truite et mon poney lui, il a besoin de voir du vert, c'est là que ton perso' rentre en jeu. Alors. Soit Ayron vient en mode "deux gambettes" et là c'est un client normal, tranquille, tu sais pas que c'est une créature et tout OU Ayron vient, avec son gros derrière de canasson sniffer tes fleurs, (un peu bizarre comme phrase....)  les feuilles etc. Il pourrait même passer parcequ'il se sent pas bien et que, la forêt ça le connait et qu'il aurait grave besoin d'un truc bien relou qu'il ne pourrait pas trouver ailleurs ( se faire une pommade, un thé, bref, un truc de médecine Centaure quoi )

Enfin voilà, j'pensais a un petit truc comme ça, si tu as d'autres idées, n’hésites pas, je suis ouvert a toutes les propositions même les plus farfelus.
Revenir en haut Aller en bas




avatar

Mary M. Scott
Messages : 72
Date d'inscription : 01/08/2014
Age : 27



Message
12.08.14 22:11

Oh oh Johnny Hallyday le valait ♥

Alors tu es venu avec un super début d'idée qui me convient. Je pense que ton centaure aurait pu venir à la base sur deux gambettes, mais au vu de ses demandes (si ce sont des plantes rares et relativement propres aux centaures) Mary aurait rapidement demandé s'il avait un lien avec eux vu qu'elle en connait un rayon niveau plantes et qu'elle ne file pas n'importe quoi à n'importe qui, qui pourrait s'en servir à de mauvaises fins ou qui même ne saurait pas s'en servir. Donc, soit il lui aurait raconté, et dans ce cas il viendrait à quatre et non plus deux jambes venir chercher et renifler les fleurs (c'était en effet très bizarre comme phrase XD) dont il a besoin chez elle (promis il aurait son accès VIP à sa serre privative). Et en plus curieuse comme elle est, elle voudrait apprendre les décoctions purement centaure donc elle voudrait bien lui en filer. Et puis comme elle est gentille Mary, dès qu'il ne se sentirait pas bien sa porte serait grande ouverte tant qu'il respecte et n'abîme pas ses bébés à racines.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité


avatar

Invité



Message
13.08.14 9:34

Bah parfait ! :DD ( vue que c'était mon idée de base j'peux pas dire non, non ?) On part donc sur ça, tu seras sa pharmacie personnelle, Mary la Pharmacienne, moi je trouve que ça sonne plutôt bien  
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé



Message

Revenir en haut Aller en bas

Winds in the east, mist coming in, like something is brewin' and about to begin ♪ Mary.

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PIMENTINE ! :: 
 :: Gestion du Sorcier :: Entretenir des Relations
-
Vote pour Pimentine parce que tu l'aimes ♥



Et si tu as un soucis, rends-toi sur la F.A.Q. !