Être sorcier dans le Londres magique, c'est vraiment tranquille.
Sauf lorsque trois frères, les Bumblebee, décident de révolutionner le monde magique en proposant trois idées qui s'opposent : révéler les sorciers aux moldus, intégrer les créatures à la société, ou tout laisser en l'état en se méfiant bien des deux autres.

Du coup, tout le monde se sent un peu concerné, surtout lorsque des créatures, des hybrides, des sorciers étrangers et même des moldus débarquent dans le Londres magique pour avoir leur mot à dire ! En soi, ce n'est pas grave. Tout le monde continue sa petite vie, s'occupe de son quartier, son métier, sa petite vie amoureuse.
Mais à la fin, l'un des trois finira bien par être ministre, mais rien de tout ça ne vous empêchera de vivre votre vie extraordinaire dans le Londres magique !








S.A.U.M.O.N. ϟ 10
ligue des sorciers ϟ 10
l'unité ϟ 20

nés-moldus ϟ 04
sang mêlés ϟ 21
sang purs ϟ 01

femmes ϟ 16
hommes ϟ 24

créatures ϟ 05
hybrides ϟ 06

moldus ϟ 00
cracmols ϟ 03







Cassandre Ollivander ▬ fondatrice
absente ϟ (mp)
Tybalt Burgess ▬ fondatrice
présente ϟ (mp)
Chance Shamrock ▬ modérateur
présent ϟ (mp)
Shasandre Tyllus ▬ modérateur
absent ϟ (mp)
Laertes Harper ▬ modératrice
présente ϟ (mp)
Prince Solus ▬ modératrice
présente ϟ (mp)












3293
4371
3280




LE CHEF DE LA NOUVELLE BRIGADE RÉVÉLÉ


Le projet de Brigade de Surveillance des Créatures et des Hybrides mis-en-place par Ater Bumblebee semble sur le point de voir le jour. Le chef de cette nouvelle Brigade, qui était resté jusque là secret, vient de nous être révélé.
Il s'agit de Mercutio Burgess, trente-huit ans, ancien chef de la Brigade des Aurors. Mercutio Burgess est connu pour avoir perdu dix de ses hommes lors d'une mission d'infiltration qui a mal tourné. Lorsque nous avons tenté d'obtenir ses réactions par rapport à sa nouvelle nomination, il a refusé de répondre à nos questions. Il n'y a plus qu'à espérer que cette nouvelle Brigade ne subira pas le même sort que la précédente.

réagir à l'article ?


















 

Partagez|


Dance with the devil - Panshel Oliver Nelson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Invité


avatar

Invité



Message
30.07.14 15:38


Panshel Oliver Nelson



Âge ϟ 25 ans.
Nationalité ϟ Irlandaise.
Origine ϟ Sang-mêlé.
Emploi ϟGuérisseur dans le service des blessures et morsures par créatures vivantes.
Ancienne maison & école ϟ Serpentard, dans l’école de Sorcellerie Poudlard
Lieu de vie ϟ Quartier Maëva, un appartement plutôt moche à côté d’appartements plutôt moches, parce qu’il y passe peu de temps et que la proprio est sympa plus que par manque de ressources – il est guérisseur quand même.
Date de naissance ϟ 26 Juin 1989
Groupe ϟ Ligue des Sorciers

Son avis sur la situation du Londres magique ϟ Due à sa condition de guérisseur de cas plutôt tristes à voir, il est très tendancieux Ligue des Sorciers, parce qu’il est confronté à la violence des créatures tous les jours. Néanmoins il est un Sang-Mêlé, et est par conséquent peu impliqué dans leurs délires de préservation du Sang Pur. Tant que Candidus, dont il ne supporte rien, quitte le pouvoir, et que les élèves sont en sécurité, il est confiant.








Caractère
 


Panshel a un nom atypique, qui est en soi un reflet de sa personnalité – même si chaque personne est atypique, puisqu’unique.

Non Panshel n’est pas un philosophe, et par ailleurs si intéresse très peu. Il est féru de concret, a besoin de voir pour croire, et admet ce qu’il a envie. La profession de Guérisseur lui convient dans la mesure du possible, il s’agit d’un travail, et sa vision de son travail est par conséquent négative.

Panshel c’est celui qui sur un coup de tête peut décider de ne plus voir personne, celui qui ne changera pas d’avis, celui qui même si il a tort a raison. Panshel est une personne butée, qui sert son propre intérêt et qui a beaucoup de mal pour ce faire.

Il rencontre par ailleurs des difficultés avec ceux qui font preuve d'autorité sur lui, mais n'hésite pas à en faire preuve lui, car est plutôt ambitieux, même dans son travail qu'il aime moyennement, dans une branche qu'il a pris parce qu'elle s'offrait à lui, il veut être meilleur, pour se rassurer lui, et pour aussi montrer aux autres qu'il est mieux, même si ce n'est pas vrai – ces soucis se rencontrent aussi quasi quotidiennement dans son travail , surtout avec son chef guérisseur. Mais il ne peut nier son expérience, alors il se range de son côté, même si cela met du temps. Les guérisseurs stagiaires, il a beaucoup moins de mal, quand ceux-ci se contentent juste de regarder. En revanche, ne pouvant pas faire deux choses à la fois, le premier qui aura le malheur de lui parler pendant un soin se verra offrir un regard noir, à défaut d’une réponse.

Panshel s’attache peu en apparence, et le montre très bien. Pourtant, chez lui, tout au fond d’un placard, il y a un amas de petits trésors qui valent tout, parce qu’il a une exceptionnelle mémoire et que tous ces trésors sont des souvenirs – et il fait une montagne d’évènements peu importants, finalement, même s’il n’en montre rien.

Panshel est une personne très intelligente, bien que foncièrement stupide sur certains points, et très maladroite en relations, quand il perd le contrôle. Et après, il exige des excuses des autres, parce qu’il a une fierté très grande, et que ce sont les autres qui ont tort. En vérité il doute tellement de lui-même à certains moments qu’il a besoin de s’assurer que les personnes qui l’entourent non.

Car oui, il est plutôt fier, et a développé ce trait de caractère après sa scolarité. Parce que même si Panshel va de temps en temps mal, à même une santé très fragile, et doute beaucoup de lui-même, il n’en fera rien ressortir, ou pas facilement – paraître faible lui fait peur, effectivement.

Lui, c’est un charmeur, mais aussi un enfoiré de première, selon ses anciennes conquêtes – il faut dire qu’il est plutôt beau, a un joli sourire et plein de jolies attentions. Puis on se rend compte qu’il est égocentrique, arriviste, jaloux, possessif, infernal.
Panshel est ambitieux, car il ne veut personne pour avoir à lui dire que faire – il veut devenir propriétaire, il veut devenir guérisseur en chef… Il veut aussi qu’on l’écoute, pour s’assurer qu’il n’est pas transparent.

Panshel a aussi un problème plutôt important qu'il tente de ne pas faire ressortir, ou très peu - il prend très mal que des personnes le découvrent, même si c'est flagrant. Il n'est pas sourd, non, mais malentendant. En réalité, il est ce qu'on appelle un sourd de perception moyen - il entend quand on lui parle, mais se concentre pour comprendre.
Panshel compense très bien et ce handicap ne pose pas de problèmes -sauf dans une salle bondée avec dix mille sons ou en face d'une personne qui parle la bouche pleine- en utilisant les sons qu'il connait et en se servant pour le reste de la lecture labiale. Différents mots sont plus compliqués à différencier, tels que pain et main, et bien d'autres, et si il ne parvient à les restituer dans le contexte alors il affichera un air blessé d'être ainsi tenu en échec.
Par ailleurs, il évite de se joindre à une conversation de groupe, puisqu'il ne sait jamais quelle personne regarder, et écouter.
Il est par conséquent dans sa communication orale très démonstratif, et utilise beaucoup ses mains.

À ça s'accompagne à cause de ce même problème d'oreille interne une tendance aux pertes d'équilibre et il enverra littéralement bouler les personnes qui lui viendront en aide. Notons qu'il ne tombe pas tout le temps, mais a du mal à se baisser d'un coup ou à se relever très facilement, et à ce moment là perd l'équilibre.




Histoire
Everybody wants to live your life





Panshel a connu une histoire commune, comme tous les enfants, puis adolescents, puis adultes. Né de deux parents aimants anciens élèves de la Maison Serpentard, nés de deux parents qui l’étaient aussi.

Panshel savait reconnaître son prénom ; l’entrouverture d’une bouche sous une forme plutôt ovale, qui faisait sortir un petit peu d’air comme un boulet de canon, très rapidement,  puis la descente légère de cette boule dans la gorge. Ensuite s’ensuivait un léger retroussement du nez et une langue vibrant près des dents du dessus, et enfin un rictus, comme un sourire, dont il pouvait sentir la langue juste derrière les dents, entre celles du dessus et le palais. Le reste fut extrêmement laborieux mais il sut parvenir à ses fins, aux alentours de huit ans – et il n’aurait jamais avoué que souvent il inventait ce qu’il comprenait, se référant au visage tellement parlant de ses interlocuteurs. Celui-ci grouillait d’informations qu’il apprit à écouter, comme il apprit à entendre un peu plus en se concentrant.


- S’il te plaît.disait difficilement le jeune enfant sous l’incitation de sa mère, une grande femme aux cheveux aussi noirs que ceux de son  fils, en face d’une cliente habituée aux apparences de vieilles dames gâteaux. Panshel s’était vite rendu compte que c’était les grosses dames qui avaient des délicieux bonbons, mais qu’il ne fallait pas en demander aux clientes avec un chignon serré et les cheveux grisonnants, car elles en avaient toujours des acidulés qui lui arrachaient des grimaces épiques – et qui provoquaient le rire de toute l’auberge que tenaient ses parents, tant ceux-ci étaient attendris par la présence d’un enfant de quatre ans. De même, il ne fallait pas en demander aux pères et mères qui avaient eux aussi des enfants, car sinon eux aussi en demandaient, et lui devait partager les bonbons en beaucoup trop de bouches. Alors il avait décidé qu’il n’y aurait pas de bonbons, plutôt qu’un coupé en deux pour lui ; il trouvait ça répugnant qu’on casse une si belle sucrerie avec de si gros doigts. En revanche les jeunes mamans elles, se montraient très généreuses, priant secrètement pour que leur enfant se montre aussi adorable d’ici quelques années.
Il était un enfant très intelligent, à la politesse difficile à inculquer d’après ses parents, mais sauvé par un charme auquel on ne pouvait résister qu’en détestant les gosses – de toute façon il ne fallait pas faire fuir les clients avec des caprices et des pleurnicheries peu bienvenues, et il l’avait compris.  

- Panshel, tu m’écoutes ? L’aubergiste s’impatientait, retenir l’attention de son fils devenait compliqué. Sans s’en inquiéter outre mesure, elle saisit son enfant, sa paume soulevant son visage. Elle y voyait un enfant de six ans surpris, mais néanmoins adorable grâce au sourire qu’y s’ensuivait.
- Oh, c’est toi ? Tu vas bien ? Lui demanda tout naturellement l’enfant, plutôt triste de devoir quitter son nouveau jouet acheté dans une boutique du Chemin de Traverse, car il avait déjà compris que quand sa mère venait à lui de la sorte, c’était pour aller se coucher, chose qui ne manqua pas de se faire en traînant des pieds.

A ses onze ans, il reçut sa lettre pour Poudlard, et en bondissait de joie dans toute l’auberge – non pas qu’il ne s’y attendait pas, non, il se faisait doué pour la Magie comme n’importe quel enfant de son âge, mais cet instant avait été très attendu. Tous les clients venaient lui demander depuis bientôt six mois, ne sachant pas quel âge il avait exactement, et cette fois-ci il put enfin répondre oui.
Le Choixpeau le répartit à Serpentard, Maison dans laquelle ses deux parents s’étaient rencontrés, et il en était très heureux. Seulement dès le banquet, le trop plein de bruits tout autour, le nombre d’informations à avoir à observer, tous ces élèves parlant en même temps, quelques fois même la bouche pleine, soulevant des plats qui sonnaient à ses oreilles couvrant tous les autres sons lui fit sentir qu’il n’arriverait jamais à suivre quoi que ce soit, et que les sept années qui s’annonçaient allaient être longues.
Ne pouvant pas s’intégrer à la conversation, Panshel dut se contenter de manger pendant tout le repas pour combler sa solitude – oh ! il aimait manger, seulement ces plats là avaient un goût différent. Un goût d’amertume, sans doute.
Eh, oh, je te parle ! Un individu de son âge lui fit signe, juste en face et il releva la tête. Il savait que sa bouche se mouvait mais avec le brouhaha tout autour il eût du mal à comprendre. Alors il bluffa, expérimentant cette technique pour la première fois. Il était évident que son nouveau camarade lui demandait de se présenter, il supposait, chose qu’il lui dit. Son nouvel ami hochait donc la tête satisfait, et de cette manière il sut qu’il avait correctement déduit. Alors il demanda son nom à l’élève, naturellement, en sachant très bien qu’il ne saurait pas l’entendre. Son audition continuait visiblement de partir, mais il n’en montrerait jamais rien.
Sa scolarité se passa tranquillement, sans problèmes notables, Panshel se plaçant consciencieusement à la première table – qui était la moins occupée, évidemment. Ses camarades étaient sympathiques et il était finalement mieux intégré qu’il ne l’aurait jamais cru.

En troisième année, il trouva en se rendant à Pré-Au-Lard un affreux chat en piteux état, mais qui ne semblait avoir plus d’un an tout de même – toujours était-il que ce chat était premièrement moche, mais en plus méchant et odieux. Il feulait dès que quelqu’un dans la salle commune l’approchait, et grondait sourdement quand Panshel le tenait dans ses bras, sans prêter la moindre attention à ce qu’en pensait la chose. Il la nomma immédiatement ‘Patate’, car il trouvait que cela lui allait bien. Pour un chat croisé avec un pitbull qui avait l’air d’un vétéran de six guerres, il aurait pu mériter mieux, certes. Panshel ne savait pas trop ce qu’il avait de magique, mais il l’adorait, avec ses poils blancs, sa tête plus victime d’un lance-flammes que caramélisée, et son nez retroussé de façon hideuse.

Il eut ses BUSE et ses ASPIC avec de bons résultats, et se lança dans la vie active sept ans après son arrivée à Poudlard, et après avoir longuement hésité –ou rien fait, les mauvaises langues diront- pendant six mois entiers, ses parents décidant de ne plus lui payer son loyer, il s’engagea vite dans un métier de Guérisseur à Sainte Mangouste. Stagiaire, il se montrait rapide élève mais montrait aussi des problèmes de retenue par rapport à ses supérieurs – il réussit quand même à intégrer un poste quelques années plus tard, dans le département des Blessures et morsures causées par des créatures vivantes. Et, sensible, il se rendit compte que les créatures étaient assez violentes pour infliger des douleurs à ses patients, et ne vit que ça. Il rejoignit par conséquent la Ligue des Sorciers, dans l’espoir de calmer le jeu.

Dans son appartement plutôt vieux et inaccueillant se trouvait Patate, à l’image des lieux qu’il habitait, ce qui n’empêchait pas Panshel de lui courir après dès la fin de sa journée de travail pour le câliner, tandis que le chat restait pour la nourriture abondante qu’il lui offrait, augmentant ses chances de le voir un jour dépasser le seuil de l’obésité. Son propriétaire avait du lancer des sorts partout dans la maison pour ne pas qu’il continue de chaparder n’importe quoi, jusque du papier pour le manger. Il ne rencontra pas de problèmes avec le voisinage, qu’il trouvait plutôt calme – silencieux surtout, même si il ne savait pas réellement.
Panshel était ce sorcier qui se voulait commun à la vie commune, et cela lui convenait sans réellement lui plaire, en effet.




Derrière l'écran
Yes i am what you call 'geek'


Pseudo ϟ Kitty, Waël, Panshel.. ♥
Et l'âge ϟ 15 ans !
Male, Femelle, ou Bumblebee ϟ Femelle, le sexe fort. B)
Comment tu as connu Pimentine ϟ Par WW, mais il n’y a plus personne. D :
Des suggestions pour Pimentine ? Restez géniales, les fondatrices. ♥ Sinon, j’admets que ma présentation est pourrie, ce que vous me ferez obligatoirement remarquer. La vérité c’est que je n’ai jamais joué d’adultes, bien que je sois un tantinet mature (juste un tantinet en fait) (en fait non, trop pas), j’ai eu du mal à expliquer – le personnage est dans ma tête, mais cette fois-ci ça ne sort pas tout seul. Donc je tatonne, je galère, mais je suis motivée, je veux y arriver. Il y a trois ans j’ai fait mes premiers persos et j’étais nulle aussi, mais j’ai réussi à en faire deux potables, à force. Promis (help me Papa Fayot. ;; )
C'est quoi, Pimentine ? ϟ C’est un gentil forum. ET IL EST TROP BEAU. ET LE CONCEPT EST TROP GENIAL. ET VOUS ETES DES PERSONNES PARFAITES. /setue/
Personnage sur l'avatar ϟ Cadis Etrama Di Raizel - je ne sais pas ce que c'est - Merci Lucifer! ♥


Revenir en haut Aller en bas




avatar

Papa Fayot
Messages : 157
Date d'inscription : 12/05/2014



Message
31.07.14 20:59

Bienvenue sur Pimentine Panshel !

Juste quelques petites choses et tu pourras continuer vers ton histoire :3
J'aimerais que tu développes un peu le côté problèmes avec l'autorité, car s'il est guérisseur, il a forcément un guérisseur en chef qui le supervise, et peut-être des stagiaires à gérer parfois, ça doit être plutôt problématique et lui poser pas mal de problèmes. J'aimerais aussi que tu décrives un peu plus clairement le rapport entre sa fierté (autorité, ambition, etc les choses du genre) et le fait qu'il n'ait pas confiance en lui, je perçois que c'est une manière de compenser mais je dois avouer avoir dû lire plusieurs fois pour comprendre comment l'opposition pouvait fonctionner :3

N'hésite pas à remonter ta fiche quand tu auras fait les changements ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité


avatar

Invité



Message
31.07.14 21:30

C'est fait normalement mon Papa d'amour. ♥♥
J'espère que je n'ai rien raté, je suis une spécialiste. :')
(ouais. Mon papa) (et si le Fayot deuxième du nom il est pas content, je hurle).
Revenir en haut Aller en bas




avatar

Papa Fayot
Messages : 157
Date d'inscription : 12/05/2014



Message
31.07.14 22:11

Merci pour les corrections, tu peux passer à l'histoire sans problème ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité


avatar

Invité



Message
31.07.14 23:41

Je viens de terminer l'histoire, est-ce que c'est bon? ♥♥
Revenir en haut Aller en bas




avatar

Papa Fayot
Messages : 157
Date d'inscription : 12/05/2014



Message
01.08.14 7:54


Bienvenue à Londres !


Tout est correct, amuse toi bien en RP ♥


Félicitations ! Tu es désormais validé, ta fiche est certainement trop cool, et tu vas désormais pouvoir jouer avec tous les autres sorciers, créatures et hybrides du forum ! Quelle veine hein ♥.

Sache que, si tu veux faire les choses dans l'ordre, je t'invite à te rendre dans la catégorie des listes et des recensements. Là-bas, tu vas pouvoir recenser ton métier, ton avatar, ton quartier, et pleins d'autres choses. On compte sur toi !

Après, il faudra penser à bien t'occuper de ton sorcier. Tu trouveras un endroit pour établir des relations, et même un autre pour gérer tes rps. Et puis, le plus fun dans tout ça, ce sont les péripéties ! Ne les rate pas, ce serait dommage.

Bon, on a fini avec les infos de base, on va te laisser tranquille. Surtout, amuse-toi bien sur Pimentine ♥ !






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé



Message

Revenir en haut Aller en bas

Dance with the devil - Panshel Oliver Nelson

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PIMENTINE ! :: 
 :: Inscription Administrative :: Bienvenue à Londres !
-
Vote pour Pimentine parce que tu l'aimes ♥



Et si tu as un soucis, rends-toi sur la F.A.Q. !