Être sorcier dans le Londres magique, c'est vraiment tranquille.
Sauf lorsque trois frères, les Bumblebee, décident de révolutionner le monde magique en proposant trois idées qui s'opposent : révéler les sorciers aux moldus, intégrer les créatures à la société, ou tout laisser en l'état en se méfiant bien des deux autres.

Du coup, tout le monde se sent un peu concerné, surtout lorsque des créatures, des hybrides, des sorciers étrangers et même des moldus débarquent dans le Londres magique pour avoir leur mot à dire ! En soi, ce n'est pas grave. Tout le monde continue sa petite vie, s'occupe de son quartier, son métier, sa petite vie amoureuse.
Mais à la fin, l'un des trois finira bien par être ministre, mais rien de tout ça ne vous empêchera de vivre votre vie extraordinaire dans le Londres magique !








S.A.U.M.O.N. ϟ 10
ligue des sorciers ϟ 10
l'unité ϟ 20

nés-moldus ϟ 04
sang mêlés ϟ 21
sang purs ϟ 01

femmes ϟ 16
hommes ϟ 24

créatures ϟ 05
hybrides ϟ 06

moldus ϟ 00
cracmols ϟ 03







Cassandre Ollivander ▬ fondatrice
absente ϟ (mp)
Tybalt Burgess ▬ fondatrice
présente ϟ (mp)
Chance Shamrock ▬ modérateur
présent ϟ (mp)
Shasandre Tyllus ▬ modérateur
absent ϟ (mp)
Laertes Harper ▬ modératrice
présente ϟ (mp)
Prince Solus ▬ modératrice
présente ϟ (mp)












3293
4371
3280




LE CHEF DE LA NOUVELLE BRIGADE RÉVÉLÉ


Le projet de Brigade de Surveillance des Créatures et des Hybrides mis-en-place par Ater Bumblebee semble sur le point de voir le jour. Le chef de cette nouvelle Brigade, qui était resté jusque là secret, vient de nous être révélé.
Il s'agit de Mercutio Burgess, trente-huit ans, ancien chef de la Brigade des Aurors. Mercutio Burgess est connu pour avoir perdu dix de ses hommes lors d'une mission d'infiltration qui a mal tourné. Lorsque nous avons tenté d'obtenir ses réactions par rapport à sa nouvelle nomination, il a refusé de répondre à nos questions. Il n'y a plus qu'à espérer que cette nouvelle Brigade ne subira pas le même sort que la précédente.

réagir à l'article ?


















 

Partagez|


HOW TO TREAT YOUR CUSTOMERS — A GUIDE BY D.A.N. {ft. Hyacinth}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas




avatar

D. Arès Nazarth
Messages : 36
Date d'inscription : 27/07/2014
Age : 21



Message
29.07.14 23:10






HYACINTH

HOW TO TREAT YOUR CUSTOMERS
A GUIDE BY D.A.N.


Arès était un bon vampire.
Au lieu d'aller se balader, vagabondant dans les rues glauques de Londres à la recherche d'une proie quelconque, il avait préféré se servir une petite tasse de sang chaud et de profiter de ces fauteuils qui étaient décidément, une merveilleuse acquisition. Tout doux, tout mou. Il ricana en s'enfonçant un peu plus, le liquide fumant titillant ses narines sensibles avec délice. Il prit une lampée tout en posant son regard carmin sur les étagères remplies de livres qui l'entourait, la boutique était bien calme en ce début de soirée. Une fois le soleil couché, il avait congédié ses chers petits employés qui s'étaient empressés de filer — les ingrats. Il pouvait très bien s'occuper du magasin sans risquer de se faire intoxiquer par le soleil à cette heure de la journée — ou plutôt du soir, la lune venant bercer de ses rayons timides la devanture opacifiée pour des raisons évidentes.

Il n'y avait pas beaucoup de clients qui passaient durant ces quelques heures, il faut dire que la perspective d'être confronté au patron vampirique sans le soutient des deux employés humains avait de quoi refroidir les plus aventuriers d'entre eux. Cependant, il devait exister encore quelques irréductibles sorcier, vu qu'une pauvre âme en détresse entra par la porte du magasin, faisant résonner un petit carillon placé à l'entrée.
Arès sauta sur ses pieds, poussant un petit cri de joie, presque inaudible, avant d'aller se caler entre deux étagères ployant sous le poids des livres et autres objets placés dessus. Il faut dire que sa boutique était plutôt remplie, le vampire ayant tendance à accumuler les ouvrages et autres joyeusetés retenant son attention. Et pour dire, il y avait beaucoup de choses qui pouvaient retenir son attention. Cela allait du pot de fleur de Mamie Ginette au canard en plastique entre aperçu en passant devant la vitrine d'un magasin moldu. Et puis il y avait les objets un peu plus dangereux comme ceux qui constellaient son magasin et son appartement.

Un sourire extatique et plein de dents fleurit sur son visage lorsqu'il pu apercevoir la silhouette de son client — de la chaire fraîche à ne pas en douter, il ne connaissait pas encore cette délicieuse odeur. Ses yeux carmin détaillèrent rapidement le jeune homme qui venait d'entrer dans l'Antre du Dragon, c'était le cas de le dire. Il ne semblait pas bien grand, enfin il faisait tout de même quelques centimètres en plus que lui, assez maigrichon selon les standard d'un prédateur carnivore, il pouvait déterminer un joli petit package d'abdos cachés derrière le tissu blanc de son T-shirt néanmoins. Arès pencha la tête légèrement sur le côté, notant dans un coin de sa cervelle hyper-active de lui proposer des cookies pour le remplumer. Il passa son regard condescendant sur la tignasse sombre du client — tsk so mainstream.
Continuant ses observations plus ou moins attentives, il suivit du regard sa progression dans la boutique, tel un aigle scrutant le lapin avant de fondre dessus. Bien évidemment il n'avait aucune envie de le prendre comme goûter, il venait de se sustenter — mais rien n'empêchait un grignotage des mollets en règle. Il hocha la tête d'un air convaincu dans le vide, dès qu'ils seraient un peu plus intime, il s'occuperait de ces gambettes poilues, il s'en fit la promesse.

Toujours coincé dans l'ombre des deux étagères, ses yeux restant fixe sur la silhouette du jeune homme qui se rapprocha, celui-là même qui devait observer avec envie toutes les marchandises que le vampire proposait. Lorsque leurs regards se croisèrent, son sourire s'agrandit, dévoilant de très grandes canines avant que ses lèvres ne forment un petit « o » et qu'il jette ses mains vers le visage du client, écartant bien les doigts au passage.

— « Booh »  






hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




avatar

Hyacinth L. Daugherty
Messages : 40
Date d'inscription : 27/07/2014
Age : 22



Message
10.08.14 21:36

Freak


Hyacinth n'était pas un bon humain.
Au lieu de rester sagement dans sa chambre à se remettre de sa journée de travail, il avait préféré user de sa soirée de repos pour sortir. Il errait dans les rues sombres du Londres magique à la recherche d'il ne savait quoi. Ça faisait quelques mois déjà qu'il était là, qu'il pouvait traîner où il voulait sans sentir qu'il se trompait de voix. Enfin, en réalité, il le sentait toujours ce poids, juste que maintenant il osait le défier et, oui, même s'il savait que ce n'était pas une bonne idée après une longue balade dans la rue principale – vide à cette heure – il ne se résigna pas à rentrer et il continua sa route. Pas si loin, c'était encore trop tôt pour fièrement se balader seul dans l'allée des embrumes, mais quelques mètres c'était déjà pas mal.

Il s'arrêta à peine trois pas faits, inspirant profondément. Jamais il n'était venu là seul, son père y était allé en le laissant de côté, sûrement. C'était dommage il était curieux Hyacinth. Tellement curieux que dans son arrêt il observa cette vitrine douteuse qui frôlait celle du chaudron. Après tout, pourquoi pas. C'était sombre, glauque et définitivement ouvert et ce soir il voulait des sensations, en voilà qui lui étaient servies sur un plateau. Il s'avança et effleura la poignet, il attendit, compta, la remonta puis la redescendit pour ouvrir, fier de son courage, impatient de découvrir. Il entra le pied droit en premier.

C'était définitivement sombre et glauque. Son sourire constant s'agrandit et il quitta la sécurité de la porte pour venir évaluer du regard ce qui traînait ici. Des livres, beaucoup, aux noms douteux, et des objets bizarres, mais pour le moment il choisit de s'intéresser seulement aux ouvrages. Ses doigts glissèrent sur les couverture, décryptèrent les titres et la qualité du cuir. Il en tira un au hasard, doucement de peur de le faire crier, mais c'était un livre passif – bonne pioche – il put donc l'observer sur toutes les coutures avant de le remettre à sa place sans le feuilleter. Il continua ainsi tranquillement jusqu'à tirer au hasard un livre à la couverture brune et unie. Il avait repéré les fauteuils un peu plus loin dans la boutique – c'était bizarre, il n'avait pas eut l'impression que c'était une bibliothèque au vu du nom de l'endroit, encore que... une Antre... - il piocha donc d'autres livres sur son chemin vers cet îlot de confort.

Son regard se perdit sur une étagère, ses doigts glissant sur le haut des livres, jusqu'à l'intersection entre deux bibliothèques, il n'y fit pas attention.

Il aurait dû.

Un visage. Des piercings. Des tatouages. Un sourire. Des dents. Mais il ne les vit pas, tout se qui capta son regard fut les deux pupilles rouges, lumineuses. Il jeta ses mains sur lui.

-Booh.

Il lâcha ses livres et pointa sa baguette sur la créature.

-Stupé...

Il se retint à la dernière minute.

Trois pas en arrière.

Purée, c'était quoi ce truc qui sortait de nul part comme ça ? Il secoua la tête, inspira un bon cout et baissa un peu sa baguette. Tout va bien, même s'il fallait se méfier quand même. Il fit tourner la baguette entre ses doigts et esquissa un sourire, son sourire constant, celui qui avait fuit à toute jambe sous la surprise.

-Booh ? Dit-il finalement, profondément efficient.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




avatar

D. Arès Nazarth
Messages : 36
Date d'inscription : 27/07/2014
Age : 21



Message
10.08.14 22:15






HYACINTH

HOW TO TREAT YOUR CUSTOMERS
A GUIDE BY D.A.N.



Arès était un grand enfant.
Malgré ses quelques cinq-cent ans et plus, il n'arrivait pas à se conduire en adulte responsable. Cela-lui avait valu de nombreuses taloches à l'arrière de la tête de la part de sa madre, mais également quelques oeillades suintant la réprimande directement envoyées par sa chère et tendre grande soeur — les femmes de sa famille étaient de véritable tyrannosaures, au sens autant littéral que littéraire du terme. Il faut dire qu'on ne suintait pas la jeunesse dans la famille Nazarth, malgré leurs teints cireux et leurs yeux d'un magnifique rouge carmin.
Cependant, Draconis n'était pas une femelle — loin de là, malgré ses ongles délicatement vernis et ses nombreux bijoux. N'oublions pas au passage le soin particulier apporté à sa coiffure. Enfin ce n'étaient que des particularités d'un individu follement curieux à propos d'une culture qui lui était jusque là interdite — la crème solaire étant une invention assez tardive malgré les dires de pépé gégé. Ainsi, Draconis était un homme, un vrai, virilement masculin et totalement soumis à sa mère. Il n'était encore qu'un enfant dans le sens où il avait lâchement fuit la demeure familiale pour finir par s'échouer dans le Londres magique et jouer aux tenanciers d'une boutique hautement louche pour n'importe qui ayant un minimum de matière grise à disposition. Ce qui n'était apparemment pas le cas de ce pauvre sorcier qui allait bien vite regretter d'avoir posé les pieds dans cet antre — ce nom allait parfaitement à la boutique, décidément, Arès avait été inspiré sur le moment.

Toujours est-il qu'il se trouvait camouflé — maintenant dévoilé, entre deux étagères, après avoir effrayé un sorcier potentiellement, définitivement armé de sa vigoureuse et plantureuse baguette, pointée fièrement vers son nez. Il loucha — il était très doué pour cela, avant d'agiter sa main pour essayer de déloger la longueur boisée. Trop tard, le sorcier s'était éloigné en trébuchant comiquement — il retint un sourire.. en fait non, Arès ne retint rien du tout et sourit à pleines dents, comme il savait si bien le faire. Le jeune homme face à lui semblait légèrement retardé — son regard bovin ne devant pas aider. Mais. Un client est un client, on allait pas cracher sur une belle pièce de steak, elles n'entrent que trop peu souvent dans ce genre de boutique.
Souriant de manière affable et très légèrement flippante — un poil, Arès s'avança vers le brunet, son dos arqué le rendant plus petit de quelques centimètres. Sa mère avait toujours dit qu'il finirait bossu un jour à force de lire plié ainsi dans la bibliothèque. Il tendit son bras, ses doigts allant caresser la couverture avant de glisser dessus, comme on le fait avec la peau d'un amant familier. Ses ongles tapotèrent le cuir tandis qu'il fredonna un air louche — grec certainement.  


— « Oooh. Oh. Celui-là à une section très intéressante qui décrit le découpage en 13 étapes d'un corps humain pour le rentrer dans une valise ! »  

Qu'il le veuille ou non, Arès était complètement et définitivement louche.
On ne disait pas ce genre de chose avec cette voix pleine d'une joie enfantine creepy. Nope.

— « Tu aimes lire ?   »

Il a une pile de bouquin qui remonte jusqu'au menton, mais non, il n'aime vraiment pas ça. Bravo Cap'tain obvious. Arès parfois peut se montrer un peu con. Mais on ne lui en veut pas vraiment, les années ayant permit à la dégénérescence de nombreux neurones ne devant pas aider dans le processus. Arès détacha son regard troublant — même lui avait du mal à se regarder dans une glace de temps en temps, hurlant telle une pucelle en détresse dès qu'il croisait son reflet. Sa sclérotique entièrement noire ne devait pas aider à l'aspect général de sa personne. Chantonnant toujours un petit air gaiement, il se dirigea vers les fauteuils, s'installant dans celui qui lui était attiré. Il avait marqué ses initiales sur le dossier avec du sang d'agneau — pour éloigner les démons disait-on.
Il observa son futur client — l'espoir fait vivre, avec ses yeux grands ouverts. Après quelques secondes, il pencha la tête sur le côté, quelques mèches sombres glissant sur son front.

— « Enchanté, tu peux m'appeler D.A.N »  souffla-t'il, faisant briller ses canines à la lumière des chandeliers. « ou Danny Bunny ou encore Danny-Boy »

Il s'était pourtant promis d'arrêter les surnoms à la con.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




avatar

Hyacinth L. Daugherty
Messages : 40
Date d'inscription : 27/07/2014
Age : 22



Message
19.08.14 11:16

Adventure Time


Hyacinth ne bougea pas d'un pouce en le voyant sortir de sa cachette. Il l'observa comme on observe une mouche en détail avant de l'écraser. Il était spécial, étrange, pâle et sa peau tatouée, ses grandes dents, ses oreilles percées. Tout. Trop de chose à remarquait, qui pourtant se gravait dans sa mémoire avec une facilité déconcertante. Il savait qu'il était bizarre, bien trop pâle pour être humain, bien trop dangereux pour n'être qu'un demi-vampire, oui, il le savait. Pourtant il rangea sa baguette, toujours à porter de main, mais pas dans celle-ci, et il le regarda caresser les couvertures de cuir comme si elles lui appartenaient, trop connues pour ses doigts. Était-ce un client ? Si c'était le cas, c'était encore plus étrange, mais si ça ne l'était pas... Il avait bien demandé un peu d'aventure, au moins il en avait.

-Oooh. Oh. Celui-là a une section très intéressante qui décrit le découpage en 13 étapes d'un corps humain pour le rentrer dans une valise !

Il avait commencé à se détendre, mais ce semblant de calme apporté par le fredonnement inconnu s'écroula complètement à ces mots. Son sourire se crispa un peu et il croisa les bras contre son torse, fermement accroché. Il n'allait pas se faire avoir. Non. Son sourire s'agrandit, voilà, c'était mieux.

-Intéressant.

Au moins, s'il devait mourir aujourd'hui ce serait bien fait.

-Tu aimes lire ?

La question tomba, tomba, s'écrasa sur le sol avant que Hyacinth ait pu réaliser le changement. Machinalement, il se passa une main dans les cheveux et hocha la tête, réalisant après coup qu'il ne le regardait plus - et... étrangement pas tant mieux, ces yeux glauques, effrayant, lui donnait envie de s'asseoir et de les détailler sans s'arrêter. Lui aussi était bizarre.

-Il faut croire, dit-il finalement.

Il l'observa aller s'installer, veillant à éviter tout danger, à ce qu'il reste bien dans son fauteuil, puis finalement se pencha et ramassa ce qu'il avait fait tomber.

-Enchanté, tu peux m'appeler D.A.N.,  souffla-t'il, ou Danny Bunny ou encore Danny-Boy.

Hyacinth redressa la tête et plein de sa fougue gryffondoresque laissa son sourire s'échapper vers l'amusement.

-Danny-Boy, s'amusa-t-il pensivement avant de se redresser.

Oui, tout ça était très inquiétant, même mortellement inquiétant, mais Hyacinth était un Daugherty, un Gryffondor, il était fou par définition. Il alla s'installer sur le fauteuil à côté de l'étrange personnage, laissant les livres sur la petite table.

Assis là il se demanda ce qu'il allait bien pouvoir lui dire, lui demander. Dans un haussement d'épaule il plongea ses yeux dans les siens si effrayant - provoquant un frisson dans tout son corps, mais Hya y résista plantant son regard là où il voulait.

-Alors, Danny-Boy, tu as d'autres livres intéressant à proposer ?

Partons du principe qu'il travaillait là. Après tout le fauteuil était à son nom et il était bien à l'aise et... ils étaient seuls.

C'était inavouable, mais tellement visible, toute cette bizarrerie lui plaisait. Dan lui plaisait. Et il était passé au tutoiement bien trop naturellement, alors qu'il gardait toujours une distance raisonnable avec le vous. Enfin, quitte à mourir, autant tutoyer son meurtrier - qui avait de bien jolies dents.


HRP; Désolée de l'éternité que ça a pris. LOVU.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé



Message

Revenir en haut Aller en bas

HOW TO TREAT YOUR CUSTOMERS — A GUIDE BY D.A.N. {ft. Hyacinth}

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PIMENTINE ! :: 
 :: L'Allée des Embrumes :: L'Antre du Dragon
-
Vote pour Pimentine parce que tu l'aimes ♥



Et si tu as un soucis, rends-toi sur la F.A.Q. !