Être sorcier dans le Londres magique, c'est vraiment tranquille.
Sauf lorsque trois frères, les Bumblebee, décident de révolutionner le monde magique en proposant trois idées qui s'opposent : révéler les sorciers aux moldus, intégrer les créatures à la société, ou tout laisser en l'état en se méfiant bien des deux autres.

Du coup, tout le monde se sent un peu concerné, surtout lorsque des créatures, des hybrides, des sorciers étrangers et même des moldus débarquent dans le Londres magique pour avoir leur mot à dire ! En soi, ce n'est pas grave. Tout le monde continue sa petite vie, s'occupe de son quartier, son métier, sa petite vie amoureuse.
Mais à la fin, l'un des trois finira bien par être ministre, mais rien de tout ça ne vous empêchera de vivre votre vie extraordinaire dans le Londres magique !








S.A.U.M.O.N. ϟ 10
ligue des sorciers ϟ 10
l'unité ϟ 20

nés-moldus ϟ 04
sang mêlés ϟ 21
sang purs ϟ 01

femmes ϟ 16
hommes ϟ 24

créatures ϟ 05
hybrides ϟ 06

moldus ϟ 00
cracmols ϟ 03







Cassandre Ollivander ▬ fondatrice
absente ϟ (mp)
Tybalt Burgess ▬ fondatrice
présente ϟ (mp)
Chance Shamrock ▬ modérateur
présent ϟ (mp)
Shasandre Tyllus ▬ modérateur
absent ϟ (mp)
Laertes Harper ▬ modératrice
présente ϟ (mp)
Prince Solus ▬ modératrice
présente ϟ (mp)












3293
4371
3280




LE CHEF DE LA NOUVELLE BRIGADE RÉVÉLÉ


Le projet de Brigade de Surveillance des Créatures et des Hybrides mis-en-place par Ater Bumblebee semble sur le point de voir le jour. Le chef de cette nouvelle Brigade, qui était resté jusque là secret, vient de nous être révélé.
Il s'agit de Mercutio Burgess, trente-huit ans, ancien chef de la Brigade des Aurors. Mercutio Burgess est connu pour avoir perdu dix de ses hommes lors d'une mission d'infiltration qui a mal tourné. Lorsque nous avons tenté d'obtenir ses réactions par rapport à sa nouvelle nomination, il a refusé de répondre à nos questions. Il n'y a plus qu'à espérer que cette nouvelle Brigade ne subira pas le même sort que la précédente.

réagir à l'article ?


















 

Partagez|


monsieur • te raconter enfin qu'il faut aimer la vie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Invité


avatar

Invité



Message
29.07.14 10:43


monsieur
screen falling off the door; door hanging off the hinges; my feet are still sore; my back is on the fringes


Âge physique ϟ 21 ans
Âge réel ϟ 63 ans
Nationalité ϟ anglaise
Emploi ϟ chercheur d'animaux perdus
Lieu de vie ϟ londres magique
Date de naissance ϟ 23 mars
Type de créature ϟ fantôme
Détails complémentaires ϟ ancien sorcier
Groupe ϟ s.a.u.m.o.n

Son avis sur la situation du Londres magique ϟ Monsieur ne comprend pas trop ce qui se passe : il est bien trop occupé à retrouver des animaux, ou des enfants perdus ; il ne comprend pas pourquoi les frères de Candidus ne le soutiennent pas, car Monsieur aimerait beaucoup aider les moldus à retrouver leurs animaux, et qu'il ne voit pas pourquoi on irait le craindre ; il n'est qu'un fantôme – et c'est ça qu'il ne comprend pas.








taxi drive the sun is rising
damn the sirens, keep on driving


Il est un peu bête, Monsieur.
Il ne faut pas lui en vouloir ; il a toujours été comme ça, Monsieur, même de son vivant. Il a toujours été un peu inconscient, malgré les conseils prodigués ; ça a toujours été ainsi.
Alors Monsieur est sans aucun doute bête, mais il ne veut aucun mal – Monsieur, il est doux, même si ce n'est qu'un fantôme.

Monsieur est beaucoup trop gentil.
Il ne s'en rend pas compte, puisque c'est devenu sa routine, son quotidien ; il ne s'en rend pas compte, car il en a toujours été ainsi, au final. Ce n'est pas grave – Monsieur aime tout le monde.
Monsieur, c'est la gentillesse incarnée, il faut l'admettre.

Il fera tout pour voir un sourire apparaître ; et c'est ça, c'est ça qu'il lui faut à Monsieur. Parce que Monsieur se nourrit de sourires ; pour lui, c'est ce qu'il y a de plus merveilleux au monde.
Parce que pour lui, il n'y a rien de plus beau qu'un sourire.
Alors, ça peut être niais, mais pour Monsieur, c'est une chose incroyable – mais Monsieur a toujours été naïf.

Il est si gentil  et si naïf qu'il vient vous voir à chaque occasion.
Et le souci, c'est qu'il ne sait pas quand il faut arrêter – il ne comprend pas, quand on lui dit de s'en aller. Il ne comprend pas, Monsieur ; c'est sa naïveté, le problème.
Parce que Monsieur ne vous veut que du bien, et qu'il pense être là pour ça ; même s'il est un simplet, Monsieur, il sera toujours là pour vous aider.
Parce que Monsieur est incroyablement têtu quand on a besoin de lui – parce qu'il ne veut laisser tomber personne, Monsieur.
Parce que Monsieur est mort sans avoir retrouvé le chat ; et qu'ainsi, l'animal n'a jamais été retrouvé.
Ça l'a beaucoup marqué, Monsieur ; alors, il s'est promis de retrouver tous les animaux, d'aider les autres de tout son pouvoir fantomatique.
Et c'est bien ça qui est dérangeant – car il ne sait pas quand il doit arrêter et laisser tomber ; quand il doit laisser les autres se débrouiller.

C'est comme s'il n'avait pas grandi.
Il ne faut pas lui en vouloir, à Monsieur ; il a beau être incroyablement gentil, il y a beaucoup de choses qu'il ne comprend pas.
Par exemple, il ne comprend pas quand un sourire n'a pas toujours autant d'effet, de pouvoir qu'il avait espéré. Il ne comprend pas – pourquoi est-ce que la gentillesse ne suffit pas, dans ce monde ?
Monsieur est un peu bête, c'est vrai ; mais il a certaines questions, et cherche les réponses avec espoir.

Alors il vous redemande – pourquoi est-ce qu'on ne peut pas résoudre tous les problèmes avec la gentillesse ?

Monsieur est idiot, c'est certain, mais il pense avoir trouvé la réponse – alors, il parcourt Londres, à partager sa tendresse maladive, avec des soleils dans le coin des yeux ; et pourtant Monsieur n'est qu'un simple fantôme.

Monsieur n'est qu'un fantôme qui erre éternellement dans les quartiers du Londres magique.
S'il y a des choses qu'il ne comprend pas, il est au moins sûr d'une chose ; c'est qu'il n'est plus qu'un simple fantôme, qui traverse inconsciemment les murs, jusqu'à débarquer dans les maisons à des moments plus que dérangeants et importants – il s'excuse, évidemment, et est bien trop naïf pour comprendre qu'il doit partir sans un mot ;
la gentillesse n'excuse pas tous les actes de Monsieur, et ça il ne le sait pas.

Ce qu'il sait, c'est qu'il est voué à finir ainsi, à retrouver les animaux et les enfants ; il a un certain don, Monsieur, pour retrouver ce qui a été perdu.

Et c'est qu'il en a perdu, des choses – ce qu'il n'a jamais perdu, c'est sa gentillesse.
Monsieur a perdu la vie ; la sienne, qu'il vivait paisiblement, avant de mourir piétiné par un hippogriffe.
Le problème, c'est que de son vivant, il n'a pas su prendre soin de lui-même ; alors, il essaye de prendre soin des autres, de toute sa volonté et sa gentillesse fantomatique. Ça part d'une bonne intention – mais Monsieur n'est qu'un fantôme, et il sait qu'il est limité.
Ça, il le sait.

Et ça, ce n'est pas grave.

Monsieur a perdu ses sens ; et c'est ça, c'est ça le plus important,
car Monsieur, il a perdu ce qui lui était le plus cher.  
Monsieur ne peut plus toucher – il ne touche plus les murs, il les traverse ; il ne sent plus rien.
Au fil du temps, il a oublié la douceur du pelage d'un chat, la sensation de toucher un mur rugueux ;
le problème, c'est que Monsieur n'est qu'un fantôme bien trop gentil qui ne peut plus rien toucher.

Ce n'est pas grave – il restera toujours sa gentillesse pour toucher les autres.





flashing light, oh what a night
i miss her bed, I lost my head


Dans les murmures qui l'avaient accompagné durant sa scolarité à Poudlard, il n'avait pas fait attention à grand chose.
Nombreux étaient ceux qui avaient fait attention à lui – un peu trop bête pour son bien, c'était ce que pensaient les poufsouffles.

Monsieur se souvient qu'il avait été un poufsouffle moyen.


ϟϟ


De ses années passées à Poudlard, il se souvient qu'il avait toujours été inconscient, et que le passage à l'âge adulte ne l'avait pas aidé. Il se souvient qu'il avait toujours été gentil envers les autres, alors qu'il ne se rappelle plus de leurs prénoms. Il se souvient des salles, des couloirs, des jardins ; mais il a oublié les professeurs et les élèves de sa maison.

Il se souvient de tant et si peu de choses à la fois que c'en est déconcertant.

Il se souvient qu'on ne voulait pas traîner avec lui, car il finissait toujours par se trouver dans des situations toutes aussi étranges que délicates. Il se souvient que même si les élèves lui parlaient pendant les cours, ou venaient le saluer dans les couloirs, il n'y avait personne pour le suivre.


ϟϟ


Il se souvient qu'il y a eu une personne, dans sa deuxième année, qui était venu le voir. Il ne sait plus ce qu'il s'est passé.
Il se souvient juste qu'après ce jour, il n'était plus seul – il se souvient qu'elle était restée avec lui, peu importe où il allait.


Il se souvient qu'elle s'appelait Jane – un beau prénom, trouvait-il, alors qu'il se nommait Lucyas.


ϟϟ


Il se souvient qu'elle le dissuadait toujours de faire un pas de trop vers une créature, pour ne pas se blesser. Il se souvient qu'elle le ramenait toujours à son dortoir avant le couvre-feu, parce qu'il n'y faisait pas attention.

Il se souvient que c'est resté ainsi jusqu'à la fin de leur septième année ; sans doute avait-elle compris qu'il ne savait pas comment prendre soin de lui-même.  
Sans doute avait-elle compris qu'il ne changeait pas, même au fil des années.


ϟϟ


Il se souvient être sorti de Poudlard avec des résultats moyens, et aucune idée de carrière en tête. Il se souvient encore de Jane, durant leur dernier jour, après avoir dit au revoir aux autres.

Prends soin de toi.

Il se souvient du soleil et de son visage ; il se souvient avoir silencieusement hoché la tête, avant de lui adresser un sourire. Il se souvient avoir murmuré la même chose, dans son ton teinté de gentillesse, comme d'habitude.

Il se souvient ne l'avoir jamais revue après ce jour.


ϟϟ


Ensuite, ce fut assez calme.
Il vivait paisiblement, sans trop de choses, dans son petit appartement. Il n'a pas oublié le jour où il se proposa pour retrouver les animaux perdus – depuis son plus jeune âge, il les avait toujours aimé.
C'est arrivé comme ça, d'un coup, quand il n'avait rien à faire ; il était bien trop bête pour un travail sérieux, et bien trop gentil avec les clients au lieu de se mettre à la tâche.

Alors, ce fut le boulot parfait pour lui, à vingt et un an – courir après les animaux dans tout le Londres magique, s'arrêtant en cours de route pour saluer les enfants, les aider ; c'était ça, sa vie.

Il a vécu une vie simple et paisible, sans obstacles et problèmes – et ça, il s'en souvient.

Il s'en souvient.

Il n'a pas oublié les animaux retrouvés ; il a oublié certains prénoms, à sa plus grande tristesse, car il avait aimé son travail, Lucyas.

Ça aussi, il s'en souvient.


ϟϟ


Il y a eu une demande, qu'il avait accepté un grand sourire aux lèvres ; elle n'était pas bien différente des autres, bien sûr, puisqu'il devait retrouver un chat.
Il aimait beaucoup les chats, alors il se mit tout de suite au travail.

Et contrairement aux autres animaux, il mit du temps à le retrouver – il apprit entre-temps que c'était une femelle, et qu'elle s'appelait Jane.

Il se rappelle avoir souri ce jour-là.


ϟϟ


Cinq jours – cinq jours, et le chat restait toujours introuvable.
Le propriétaire avait abandonné, évidemment, et avait tenté de l'arrêter – rien n'y fit, car il n'était pas question pour Lucyas d'abandonner les recherches.
Sa gentillesse n'avait pas de limites, pensait-on, quand on le voyait chercher dans les coins les plus sombres de Londres ; parce qu'il ne voulait pas perdre, encore.

Et puis le sixième jour, il vit l'animal – il en était sûr, sûr et certain.
Il n'y avait aucun doute.

Le problème, c'est qu'il ne fit pas assez attention – comme toujours, certes.
Un pas trop vite, et il se fit écraser par un hipogriffe – il avait été plus étonné qu'autre chose ; il n'avait jamais pensé que la créature lui aurait fait du mal.
Il n'avait jamais pensé qu'elle aurait pu provoquer sa mort.


ϟϟ


Il se souvient avoir vu Jane déguerpir de la scène, la queue entre les jambes. Il se souvient ne l'avoir jamais retrouvée, même quand il devint un fantôme.
Il se souvient avoir voulu caresser son pelage, avant de la ramener à son propriétaire.
Il n'a pas oublié ce jour, quand elle lui tourna le dos, comme quatre ans avant.

Ça, il n'a pas oublié.  



and it's sunning, we're still running
for her rooftop, our last stop—barefoot, naked, don't you let me go

Pseudo ϟ crescent
Et l'âge ϟ poisson
Male, Femelle, ou Bumblebee ϟ dumbledore
Comment tu as connu Pimentine ϟ ww, tout ça
Des suggestions pour Pimentine ? plus de fizwibiz.
C'est quoi, Pimentine ? ϟ chat
Personnage sur l'avatar ϟ n — pokemon





Revenir en haut Aller en bas




avatar

Papa Fayot
Messages : 157
Date d'inscription : 12/05/2014



Message
29.07.14 19:42

Bienvenue sur Pimentine Monsieur ! ♥️

You are puuuurrrfect.
Vraiment, je n'ai rien à redire. Continue ton bonhomme (monsieur) de chemin, j'ai hâte de lire l'histoire .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité


avatar

Invité



Message
03.08.14 21:37

bazinga !
j'ai fini ma fiche. je pense.
Revenir en haut Aller en bas




avatar

Papa Fayot
Messages : 157
Date d'inscription : 12/05/2014



Message
04.08.14 18:39


Bienvenue à Londres !


Monsieur, vous êtes trop un cutie.


Félicitations ! Tu es désormais validé, ta fiche est certainement trop cool, et tu vas désormais pouvoir jouer avec tous les autres sorciers, créatures et hybrides du forum ! Quelle veine hein ♥.

Sache que, si tu veux faire les choses dans l'ordre, je t'invite à te rendre dans la catégorie des listes et des recensements. Là-bas, tu vas pouvoir recenser ton métier, ton avatar, ton quartier, et pleins d'autres choses. On compte sur toi !

Après, il faudra penser à bien t'occuper de ton sorcier. Tu trouveras un endroit pour établir des relations, et même un autre pour gérer tes rps. Et puis, le plus fun dans tout ça, ce sont les péripéties ! Ne les rate pas, ce serait dommage.

Bon, on a fini avec les infos de base, on va te laisser tranquille. Surtout, amuse-toi bien sur Pimentine ♥ !






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé



Message

Revenir en haut Aller en bas

monsieur • te raconter enfin qu'il faut aimer la vie

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PIMENTINE ! :: 
 :: Inscription Administrative :: Bienvenue à Londres !
-
Vote pour Pimentine parce que tu l'aimes ♥



Et si tu as un soucis, rends-toi sur la F.A.Q. !